Home Universite Tunisie-Éducation : les Etudiants guinéens réclament 7 mois de bourses 

Tunisie-Éducation : les Etudiants guinéens réclament 7 mois de bourses 

123
0
SHARE


Les étudiants guinéens vivant en Tunisie tirent le diable par la queue. Leurs bourses d’entretien n’ont pas été payées depuis sept (7) mois maintenant. Actuellement, ils traversent un calvaire indescriptible avec cette période de Covid-19 doublé au mois saint de Ramadan. Joint au téléphone dans la journée de ce jeudi, 21 mai 2020, Mamady KABA, secrétaire aux affaires sociales de la communauté des étudiants et stagiaires guinéens en Tunisie, pointe un doigt accusateur sur l’ambassade de notre pays.

Selon nos informations, plusieurs démarches ont été menées auprès de l’Office National des Bourses Extérieures (ONABE) et de l’ambassade de Guinée en Tunisie pour le déblocage de la situation. Mais jusque là, les étudiants ne sont pas entrés en possession de leurs bourses.

Pour Mamady KABA, la situation est bloquée au niveau de l’ambassade de la Guinée dans ce pays du Maghreb. « Aujourd’hui, la situation des étudiants guinéens ici en Tunisie est très critique. On n’arrive plus à contrôler la situation. Il y a 7 mois que nous n’avons pas été payés. Nous avons joint le directeur général de l’ONABE qui nous a dit que le virement a été fait pour les 7 mois. Nous avons aussi joint l’ambassadeur qui a d’abord nié avant de confirmer que le virement avait été fait. Maintenant pour le paiement, il nous a dit de créer des comptes bancaires. Ce qu’on n’a pas l’habitude de faire. Nous sommes passés à la banque et ils nous ont dit qu’on ne pouvait pas avoir immédiatement l’argent, car il y a toute une procédure à suivre. Et la semaine dernière, on a rappelé l’ambassadeur pour lui expliquer encore ; mais, il nous a opposé une fin de non recevoir et a exigé la création des comptes bancaires », a expliqué monsieur KABA.

Poursuivant, Mamady KABA dit être étonné du changement dans la procédure de paiement de leurs bourses. « D’habitude, il y a un chargé financier qui est auprès de nous et c’est lui qui assure la paie. Et le paiement se faisait chaque trois mois. Nos trois mois étaient écoulés, 2 mois avant le début du confinement. On a tout fait à l’époque pour avoir notre argent à ce moment précis ; mais, on n’a pas eu. On ne sait pas pourquoi jusqu’à présent ils refusent de nous payer alors que le virement a déjà été fait. On ne comprend pas ce changement dans le processus de paiement de nos bourses. Nous avons été surpris de subir tout ça. Je ne vois aucune raison pour laquelle ils évitent le chargé financier pour aller mettre notre argent dans une banque inconnue où il nous est impossible d’accéder à notre argent ».

D’ailleurs, Mamady KABA pense qu’il y a une combine orchestrée par certains cadres de l’ambassade pou leur soutirer de l’argent.

« Les autorités de l’ambassade ne nous paient pas à temps. Mais au delà, ils ont institué un système juste pour nous retirer de l’argent. Pour les primes de vacances par exemple, ils retardent le paiement jusqu’à ce que certains étudiants se déplacent. Maintenant, à leur retour, ils font tout, mais ils ne peuvent pas percevoir leur argent. En plus, ils nous amènent souvent des listes qui contiennent des noms fictifs en lieu et place des vrais étudiants qui sont avec nous. Ils excluent nos amis ici pour d’autres noms qu’on ne connait même pas. Si vous voyez qu’ils exigent la création d’un compte, c’est pour éviter de nous payer en devises et avoir des ponctions sur notre argent ».

Source guineematin.com

LEAVE A REPLY