Home Pre-Universitaire Oyé Guilavogui aux parents d’élèves de Télimélé : « l’éducation de vos...

Oyé Guilavogui aux parents d’élèves de Télimélé : « l’éducation de vos enfants est en danger »

133
0
SHARE

Arrivé dans la cité de Alpha Ibrahima kolla ce jeudi dans la soirée avec une forte délégation de son département,  sur invitation des fils ressortissants de la localité, le ministre d’État à l’Environnement, des Eaux et Forêts, Oyé guilavogui, a eu un tête-à-tête avec les autorités locales, les fonctionnaires de l’État en service dans la zone, et les parents d’élèves.

Cette rencontre avait pour objectif de trouver une solution adéquate au problème qui mine le secteur éducatif depuis le 03 octobre dernier.

« Toutes les fois qu’il y a une réunion à Conakry autour de cette situation dans le domaine éducatif, les statistiques de fréquentation révèlent que votre préfecture tire la queue. Je veux comprendre les raisons qui vous poussent à maintenir vos enfants à la maison pendant que les autres étudient? », lance Oyé Guilavogui à l’assistance.

Prenant la parole pour la circonstance, le président de l’Association des parents d’élèves, Sana Bailo Diallo, a affirmé : « monsieur le ministre, si vous voyez que nos enfants sont à la maison, c’est malgré notre volonté. Nous avons eu peur de les laisser partir parce qu’en réalité,

il n’y a pas d’enseignants et  dans certaines écoles même l’encadrement  est absent. Au retour des enfants, ils cassent tout sur leur passage, donc pour ne pas revivre l’événement douloureux que nous avons vécu en 2007 où il y a eu trois(3) morts sur place, les parents ont préféré jouer à la prévention ».

Pour sa part, loin d’être convaincu, le ministre de l’Environnement demande aux parents d’élèves et les encadreurs à changer de fusil d’épaule et à s’investir sans relâche pour que l’éducation des enfants ne soit pas remise en cause.

Selon lui, le gouvernement fera tout pour éviter une année blanche en Guinée. « Vous, parents d’élèves et encadreurs, prenez vos responsabilités car Télimélé ne mérite pas ce sort. Ne politisez pas cette grève car l’éducation de vos enfants est en danger. Si Télimélé n’étudie pas, il n’y aura ni élection ici, ni examen et je vous garantis qu’il n’y aura pas année blanche en Guinée ».

Entre autres mesures prises en vue de la reprise effective des cours, Oyé guilavogui renchérit : « nous allons   rendre compte à qui de droit pour que des contractuels et des encadreurs soient mutés à Télimélé dans un bref délai pour pallier l’absence des enseignants titulaires dans les salles de classe car Télimélé

est une partie intégrante de la République de Guinée et en aucun cas, on ne peut sacrifier l’avenir de ses enfants ».

Il faut noter que cette visite du ministre d’État à l’Environnement, des Eaux et Forêts est survenue quelques jours après le passage du ministre de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation. Lequel avait aussi rencontré les mêmes acteurs pour décrisper l’atmosphère.

SOW MÔ YAYE, pour universiteactu.com

LEAVE A REPLY