Home Vogue Antonio Souaré et les alimentaires : Lamine Mognouma Cissé et les soit-disant...

Antonio Souaré et les alimentaires : Lamine Mognouma Cissé et les soit-disant soutiens de circonstance

142
0
SHARE

Cette déclaration des supporteurs alimentaires (Mohamed Diop et compagnie) venus faire du cinéma au siège de la fédération le vendredi passé pour arracher un bus à Antonio Souare vient à point nommé.

Au demeurant, c’est un certain Moussa Scifo, le badaud protocole d’Antonio Souare, recherché par la brigade du crime organisé, sentant son mentor Toni Wule Khabui (Antonio le fabricant de mensonges) en détresse qui entreprendra le comité de chercheurs de pitance des supporters pour leur proposer un marché : Venez faire du bruit au siège de la fédération lors de l’audition du protégé de mon patron Antonio Souaré qui se trouve être son complice de tous les actes Amadou Diaby, 1er vice Président, dans l’affaire de corruption à grande échelle dont il fait objet d’enquête devant la très sérieuse commission d’éthique de la FGF.

Ceci pour manipuler l’opinion et donner l’impression que vous soutenez mon boss qui est très inquiet de la tournure que pourrait prendre la suite des événements (Signalons au passage que selon les informations disponibles Antonio est impliqué dans toute la chaîne de cette corruption à outrance, s’il n’en est pas d’ailleurs le principal instigateur).

En contre-partie demandez lui un bus que je garantis qu’il va vous offrir. Le moment est propice pour lui arracher tout ce que « les soutiens intéressés lui réclament ».

Le deal scellé entre Scifo et Mohamed Diop, les premiers moyens ont été mis à disposition pour s’équiper d’équipements de propagande en direction de Teminetaye. Ce groupe d’alimentaires manipulé à des fins de propagande par Antonio fera son entrée à la fédération au même moment que le cleptomane Amadou Diaby. L’occasion toute trouvée par le plus corrompu des journalistes Lamine Mognouma Cisse co-fondateur du site MOSAÏQUE GUINÉE, pour sortir ses chiffons de papiers et dire que le voleur Amadou Diaby a fait son entrée à la fédé avec une foule de soutiens dans le seul but d’impressionner et effrayer la valeureuse commission d’éthique. Plus tard Mognouma écrira dans ses colonnes que Diaby a « démonté les accusations » portées contre lui.

Quelle honte pour ce journaleux qui n’est jamais objectif dans ses écrits qu’il n’oriente qu’en fonction des directives du plus offrant. Tout est marchandé chez lui. C’est bien ce minable personnage, qui se fait passer pour un donneur de leçons dans la cité que le « comité national des supporteurs de Guinée » dénoncent.

Rappelons de passage qu’au cours de cette mamaya orchestrée par l’ancien DJ (disc jockey) de la boîte de nuit Hexagone, Antonio Souare, ce dernier, au comble de sa mégalomanie (il se croit un destin national, dopé par l’argent des paris de Guinée Games qu’il vole au Peuple) s’est fait chanté l’hymne national de Guinée par la fanfare amenée pour la circonstance avant sa prise de parole. Comme UN CHEF D’ÉTAT. Les images circulent sur les réseaux sociaux postés par ses propagandistes entretenus à coup de milliards sur le dos du contribuable guinéen.

À l’heure où j’écris ces lignes des jeunes sont mobilisés à Yorokoguia dans Dubreka chez Antonio Souaré par le biais de la corruption pour tenter « d’impressionner selon ses dires » les pouvoirs publiques dont il « connaîtrait les faiblesses ». Selon lui, il suffit de mobilier des dizaines de gamins nécessiteux, chanter tes louanges pour que le pouvoir te trouve populaire et ferme les yeux sur toutes tes conneries et le mal quotidien qu’on fait impunément aux pauvres populations. Sacré Antonio Souaré, le manipulateur des Naïfs !

Ousmane Conté

Cliquez pour lire le post du CNSG sur le journaliste alimentaire Lamine Mognouma Cisse.

https://m.facebook.com/100002548897031/posts/2505951092833163/?sfnsn=mo

LEAVE A REPLY