Home News Institut Atelier de Cadrage et de Lancement du Projet d’Appui à la Campagne...

Atelier de Cadrage et de Lancement du Projet d’Appui à la Campagne de la Société Civile pour une Transition Énergétique Inclusive et Durable en Guinée

161
0
SHARE

La Coalition « Publiez Ce Que Vous Payez » a récemment orchestré un Atelier de Cadrage et de Lancement du Projet d’Appui à la Campagne de la Société Civile pour une Transition Énergétique Inclusive et Durable en Guinée. Présidé par le Dr Alpha Abdoulaye DIALLO, cet événement a marqué une étape significative dans les efforts déployés pour promouvoir une transition énergétique équitable dans le pays.

L’atelier a réuni un ensemble diversifié de participants, allant d’experts du secteur énergétique à des représentants d’organisations de la société civile engagées dans la promotion de la transparence et de la responsabilité.

« Les objectifs que nous nous sommes fixés c’est de recapituler les acquis de la première année de mise en œuvre du projet sur la transition énergétique; faire un cadrage des enjeux et objectifs pour les prochaines étapes du projet sur la promotion de la transition énergétique; prendre en compte les avis et les préoccupations des organisations partenaires; et mettre en place d’un comité technique de travail sur la transition énergétique. » Explique Dr Alpha Abdoulaye DIALLO.

Il par ailleurs a souligné l’importance cruciale de la participation de la société civile dans la gestion responsable des ressources énergétiques du pays. « Cette deuxième phase va consister à consolider les acquis de renforcement des capacités des acteurs de la société civile sur la transition énergétique mais aussi à bâtir un plan de plaidoyer vers tous les acteurs gouvernementaux et les entreprises minière pour que véritablement cette question de transition énergétique soit prise en compte par les stratégies et les politiques gouvernementale mais qui prennent en compte des personnes vivant avec handicap les femmes et les jeunes. Cet atelier va faire récapitulatif de l’ensemble des actions réalisées à la première phase mais aussi se projeter à la deuxième phase avec les organisations partenaires de la société civile, élargir aussi cette démarche à l’intérieur du pays surtout avec les préfectures minières qui sont invitées et l’ensemble des acteurs pour qu’une masse critique des acteurs soient véritablement sensibiliser. »

Les discussions ont porté sur divers aspects, notamment la transparence dans le secteur énergétique, la promotion des énergies renouvelables, l’accès équitable à l’énergie, et la nécessité d’impliquer activement les communautés locales. C’est ainsi, le président de la coalition participera à la COP 2026 à Dubaï.

Les participants ont partagé leurs perspectives et leurs expériences, favorisant ainsi un échange fructueux d’idées.


« C’est un sentiment de fierté d’avoir eu la confiance de ce projet pour participer les activités sur la transition énergétique. La transition énergétique doit être inclusive les femmes sont les plus affectées par le changement climatique. Donc vouloir faire participer les femmes pour les outiller sur la transition énergétique, c’est une très bonne chose pour la réussite des activités sur le terrain. Dans cette deuxième phase il y aura beaucoup plaidoyers vers les gouvernants. » Souligne Hadja Aicha BARRY, Présidente de la Coalition guinéenne des Femmes pour les mines et le développement durable.

Avec l’implication des tous les acteurs, la coalition « Publiez Ce Que Vous Payez  » s’attend comme résultat.

Avec l’implication des tous les acteurs, la coalition « Publiez Ce Que Vous Payez  »  s’attend comme résultat. « Nous voudrons plus d’engagement de la part des acteurs de la société civile qui travaillent sur des questions de la bonne gouvernance et de transparence dans notre pays. Cette nouvelle phase est axée sur l’engagement des acteurs à aller de l’avant avec des plaidoyers pour que les pouvoirs publics en République de Guinée puissent prendre en compte les enjeux de la transition énergétique…Nous avons choisi trois organisations partenaires. Elles vont être renforcer sur le plan de l’élaboration de projet, sur les techniques et les défis liés à un document de plaidoyer. Elles vont aller sur le terrain pour rencontrer les pouvoirs publics pour expliquer les enjeux et l’importance liés à la transition énergétique. Ces structures sont: la fédération guinéenne des personnes handicapées, il ya l’association guinéenne pour la transparence et la coalition des femmes évoluant dans le secteur minier. » Explique le Vice-Président de la Coalition Moussa Ibn CONTE.

Mamoudou Diallo,pour Universite Actu.com