Home Ecole-Pro METFP-E/Mamou, Dabola, Kissidougou et Macenta : Sur les pas de la Ministre...

METFP-E/Mamou, Dabola, Kissidougou et Macenta : Sur les pas de la Ministre Zenab Nabaya DRAME en visite de terrain

637
0
SHARE

C’est une visite de terrain qui a conduit la ministre de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle et de l’Emploi dans les localités de Mamou où elle a présidé un atelier de formation à l’intention de la cohorte d’inspecteurs, à Dabola, Kissidougou et Macenta.

Tout au long du périple de la délégation ministérielle, Zenab DRAME a eu des échanges fructueux et a tenu un langage vérité s’inscrivant dans la logique de ‘’gouverner autrement’’ comme s’est engagé le Chef de l’État, Pr. Alpha Condé. Partout où elle a effectué une escale, la Ministre DRAME Zenab a mis l’accent sur la nécessité de résultats, l’esprit d’équipe et le pardon.

A l’Ecole Nationale de Santé de Tindo, où elle avait longuement échangé avec les responsables administratifs de ladite école, la Ministre a fait le constat impérieux d’une rénovation de l’établissement pour le bien des apprenants.A Kissidougou, la ministre et ses cadres ont été reçus par les autorités de cette préfecture, avant d’entamer la visite de terrain sur le CFAPPA.


Et dans la préfecture de Macenta, la délégation de Mme la ministre a été réceptionnée par une longue file où elle a eu droit à tous les honneurs dignes de son rang.

Après les civilités, la Ministre et sa suite se sont dirigées sur le chantier de l’Ecole Nationale d’Agriculture et d’Elevage (ENAE) de Macenta. Le constat fait est alarmant et la Ministre dénonce la lenteur observée avant de promettre que des dispositions nécessaires seront prises pour corriger cette imperfection.


‘’ Grâce à la vision éclairée du chef de l’État, l’ENAE de Macenta comme les 11 autres écoles qui ont bénéficié son attention, a bénéficié d’un appui dans le cadre du projet PAFISAM d’un montant qui s’élève à vingt milliards de francs Guinéen. Le Président de la République nous a instruit de venir voir l’évolution du chantier puisse qu’en réalité, ce chantier devrait être rendu le mois dernier; c’est-à-dire, au mois de mai. Mais le constat est vraiment alarmant, le retard est énorme parce que le niveau d’avancement des travaux du chantier est à 49% », a -t-elle déclaré au micro de nos confrères le revelateur224.

Après ce constat fait par la patronne du département de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Mme Zenab DRAME a brandi le chiffon rouge des sanctions. Ce chantier de l’ENAE de Macenta est composé de vingt quatre(24) ouvrages dont les 21 se présentent comme suit:5 bâtiments de salles de classe, six(6) bâtiments composés de dortoirs des garçons et de filles, deux bâtiments administratifs, une cantine, une cuisine et trois poulaillers.

A en croire Kpoghomou NADO, coordinateur du chantier de l’ENAE, le retard accusé dans l’exécution des travaux à temps s’explique par plusieurs disfonctionnements au niveau du chantier. C’est notamment, le mauvais état de la route et la distance pour l’acheminement des matériaux et d’autres difficultés qui ont fait que le délais contractuel n’a pas été respecté. Il s’est engagé devant les autorités de terminer le chantier de l’ENAE de Macenta dans les trois (3) prochains mois.

LEAVE A REPLY