Home College Dinguiraye : « j’ai sauvé les Élèves » se félicite Elhadj Boubacar...

Dinguiraye : « j’ai sauvé les Élèves » se félicite Elhadj Boubacar DIALLO prof de Biologie

1555
0
SHARE

Le taux d’échec de l’année dernière avec 12% dans la région de Faranah se lise toujours sur le visage des apprenants et encadreurs. Cette année la préfecture de Dinguiraye présente un total de 206 Candidats dont 59 filles à moitié de Candidats libres.

Soucieux de l’avenir des Élèves Candidats au baccalauréat de l’intérieur du pays qui sont en manques criard d’enseignant, le projet 224objectifbac a déployé des enseignants volontaires dans la région Orifer pour les venir en aide pédagogique. Même avec la venu de ses Enseignants volontaires, l’affluence n’est pas au rendez-vous.

Sur les 206 Candidats seulement 55 dont 15 filles assistent à cette formation de dix jours. Selon le professeur de Français au début  de leur arrivée les Élèves n’étaient pas motivés. Par ce que soutient-il les apprenants n’étaient pas informés de la situation.

« Nous avons mené nos différentes investigations pour savoir qui est ce qui ne va pas. Mais on nous a fait comprendre bien avant notre arrivée à Dinguiraye que les autorités n’étaient pas partant là-dessus. Donc ils nous ont même demandé d’attendre l’année prochaine pour qu’on puisse revenir » regrette Mamadou Moussa BALDE.

Et de Poursuivre: « Mais comme c’est notre vocation de venir aider les autres qui en ont besoin, nous sommes venus. Et certe même les enseignants qui étaient là ne sont pas informés parce qu’on les a fait croire que le projet était reporter pour l’année prochaine. Donc c’est ce qui a fait que les élèves et les professeurs n’étaient informés de rien et d’où même l’absence de la direction au sein de l’école. En plus il y a plus de candidats libres qui ont tenté plusieurs fois et qui ne suivent pas les mêmes cours qu’ils avaient suivi les années antérieures.  Donc ce n’est pas la peine de venir.  Et cela ne nous démotive pas. L’importance ce n’est pas d’avoir une salle pleine, mais d’avoir plus d’admis que l’année passée  »  déclare cet Enseignant volontaire.

Le plus étonnant ce que la préfecture de Dinguiraye n’a pas de prof de Biologie en Terminale Science Expérimentale depuis le mois de décembre dernier. Après le décès du prof titulaire, c’est celui de la 10e qui vienne dicter les leçons sans aucune explication. Pour Elhadj Boubacar DIALLO professeur de Biologie c’est un plaisir de sauver les Candidats: « J’ai sauvé les élèves. Ils étaient dans l’ambarra. Bien que leur prof est décédé.  Depuis son décès au mois de décembre ils n’avaient pas de prof en biologie et Géologie. Les élèves ont toujours de petits problèmes. Mais disons aujourd’hui Dieu merci par ce qu’on a cherché à rehausser le niveau. S’ils arrivent à faire ce qu’on leur a donné, ils vont s’en sortir » rassure Elhadj Boubacar DIALLO.

Malgré que le programme est vaste en biologie qui regroupe plus de cinq chapitres ce professeur de Biologie pense toucher les parties les plus importantes:

« Et chaque chapitre il y a des parties aussi qui sont réparties et jamais laissé. Dans chaque chapitre nous avons pu rehausser les parties les plus importantes. Pendant les jours-là ils pourront affronter le bac.  Depuis que je suis venu j’ai touché les trois premiers chapitres. Parce que nous faisons les exercices types du bac qui pourraient regroupés les questions de chaque chapitre. Juste maintenant on a plus de chapitres. Aujourd’hui nous avons débuté le quatrième qui est la reproduction et ça reste un chapitre. Nous estimons dans deux jours on pourrait faire des exercices types au bac qui pourront résoudre le quatrième» a-t-il conclu. 

Il faut rappeler que le baccalauréat unique est prévu en une semaine c’est-à-dire du 25 au 28 août.


Amadou Tidiane Diallo depuis Dinguiraye,pour Universiteactu.com