Home Ecole-Pro Guinée : L’Etat ambitionne de créer 20 000 emplois dans le secteur...

Guinée : L’Etat ambitionne de créer 20 000 emplois dans le secteur privé à travers les MFEE

82
0
SHARE

La première Maison de la Formation, de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat (MFEE) a été officiellement inaugurée ce 24 janvier 2023 par le premier ministre Dr Bernard GOUMOU. Il s’agit d’un bâtiment R+7 situé à Dixinn Terasse, dans la Commune de Dixinn qui se veut être « la principale porte d’entrée vers le monde professionnel et l’Emploi » pour tous les jeunes en âge de travailler. C’est une initiative du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (METFPE), en synergie avec l’Agence Guinéenbe pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) et l’Office Nationale de Formation et de Perfectionnement Professionnels (ONFPP). La cérémonie a réunie des cadres dudit département et des directions concernées, en présence des partenaires techniques et financiers, notamment l’Ambassade de la France en Guinée.

Dans son discours de Bienvenue, Elhadj Mamadou Samba DIALLO, Maire de la Commune de Dixinn s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter cet édifice. « Cet événement qui marque une première étape dans le domaine de la formation professionnelle et de l’emploi est l’aboutissement d’un effort considérable » souligne t-il.

Sur la même lancée, Alpha SY SAVANE, président de la confédération guinéenne des entreprises de Guinée (CGEGUI) a félicité les autorités de la transition, et le METFPE en particulier pour ses multiples prouesses. « Le patronat est disponible pour la mise en place d’un partenariat avec le ministère pour offrir les premiers stages hors emplois aux sortants de ces écoles, afin de combler le manque dans les différents secteurs en Guinée, et particulièrement dans le BTP (Bâtiments et travaux publics) . »

Pour sa part, Alpha Bacar BARRY, Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi a expliqué que cette initiative intervient dans le cadre de la première étape du déploiement d’une initiative présidentielle multi-sectorielle dénommée Programme Accéléré pour l’Emploi (PAE), qui vise globalement la création de 20 000 Emplois.  » Imaginez en Guinée où les aspirations professionnelles se concrétisent, les opportunités sont à portée de main. C’est la vision que nous avons concrétisé avec les Maisons de la Formation, de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat « .

Poursuivant, il rappelle que le PAE comporte trois axes. Lesquels L’aide directe à l’emploi qui concernent la création de 6000 emplois salariés dans les entreprises publiques et privées – la création d’emploi à travers des projets à haute intensité de main d’œuvre et l’appui des petites et moyennes entreprises (PME).

Et d’annoncer.  » Dans les prochaines semaines, mon département et les autres départements impliqués dans la mise en oeuvre de ce projet, et à travers l’appui de l’ONFPP va lancer dans le cadre de l’axe 1 du PAE un appel à candidature via la plateforme servir224 qui redevient Servir Guinée, que nous avons bien voulu vous montrer, qui va permettre d’agréger l’ensemble des demandes d’offres d’emplois de la République de Guinée. Nous allons sélectionné 6000 jeunes que nous allons placer en entreprises, l’Etat Guinéen va les payer pendant 12 mois et à la fin de ce processus, les entreprises vont s’engager à les intégrer et les offrir un contrat  « .

Prenant la parole, Dr Bernard GOUMOU, chef du gouvernement a félicité le département de tutelle, pour la synergie d’actions impulsée dans le cadre de ce projet. « En 2024, en plus de 2 000 postes prévus au niveau de la fonction publique, nous avons demandé à Monsieur le Ministre et à ses collègues dans le domaine de l’emploi, de créer aussi 20 000 emplois pour le secteur privé » relate t-il.

Avant de solliciter l’appui des partenaires technique et financiers pour la continuité de ce projet, qui intervient à une période difficile, consécutive à l’explosion du principal dépôt d’hydrocarbures de kaloum survenue dans la nuit du 17 au 18 décembre 2023.  » Pour cette première année l’Etat financera la plupart de ces temples de l’emploi du budget national, nous demandons également à nos partenaires de nous accompagner pour la relance de notre économie « .

Notons qu’après la Commune de Dixinn, celle de Kaloum abritera la deuxième MFEE, avant d’entamer le cap de l’intérieur du pays. Ceci, pour créer la proximité avec les differents bénéficiaires.

HB