Home College Mamadou Bhoye BALDE… Ce brave patriote déshonoré en Guinée !

Mamadou Bhoye BALDE… Ce brave patriote déshonoré en Guinée !

265
0
SHARE

Dans ce pays aux riches cultures, où de bonnes initiatives foisonnent, malhonnêteté et coups bas ne tarissent pas. Mamadou Bhoye BALDE, représentant pays de la Fondation Américaine pour le Développement Économique et Social (FADES), en est une victime. A cause certainement de son engagement pour la prospérité de son pays.

Ce patriote est accusé aujourd’hui à tort d’avoir substitué Fatoumata SIDIBE, l’une des six lauréats de la Semaine Nationale du Mérite Scolaire (SENAMSCO) 2022, du voyage aux Etats-Unis, octroyé par la Fondation Américaine pour le Développement Économique et Social. Surprenant, pour qui connait l’homme, pas étonnant pour ceux qui connaissent l’habitude en Guinée !

Dans un entretien accordé à nos confrères de guineematin.com, le représentant pays de la FADES précise que « ce voyage n’est pas un droit, ce n’est pas une bourse aussi. C’est juste pour participer au modèle du système des Nations Unies qui regroupe plusieurs autres pays du continent. Lors de la clôture de la SENAMSCO, Fatoumata Sidibé avait reçu ses Prix. On lui avait donné une tablette, un ordinateur et une enveloppe. Elle a aussi été couronnée. Le voyage est venu en bonus. Mais, il fallait aussi remplir les conditions. Et, parmi les conditions, il y avait la disponibilité des lauréats à voyager au mois de juillet, le passeport et trouver le prix du billet de voyage (aller-retour). Mais, le problème fondamental de Fatoumata Sidibé a été celui du passeport ».

Et voilà ce que ne disent pas ou s’évertuent à cacher les détracteurs de Mamadou Bhoye BALDE, qui est, rappelons le, l’initiateur de ce voyage.

La vérité est que le passeport de la ‘’Miss Mathématique Fria’’ a été reçu tardivement au niveau de la représentation de la FADES, notamment, le 22 juin dernier, alors que sa lettre d’invitation a été envoyée depuis le 6 juin 2022. Est-ce la faute de Mamadou Bhoye BALDE ?

Il faut préciser aussi, que c’est seul cinq lauréats qui ont effectué le déplacement, contrairement à ce que fait croire une certaine opinion dans la Cité. Dites-nous qui est la sixième personne ?
D’ailleurs, qu’a-t-il à gagner en substituant un lauréat ?

Les affabulateurs devraient répondre à ces questions, avant de surfer à hue et à dia sur le sujet.
Mais pas étonnant, puisqu’en Guinée, les ragots de bas étages, les combines font partie des actes les plus puérils qui affectent certains majeurs.

Et comme disait le richissime homme d’affaires Mamadou Antonio SOUARE, PDG du groupe SAMGBM, en Guinée quand tu es en haut on fait tout pour te tirer en bas, au moment où dans les autres pays on se rassemble pour tirer vers le haut ceux qui se battent pour leurs nations.

SOW Telico

LEAVE A REPLY