Home College Conakry : La Semaine Nationale du Mérite Scolaire 2022 tire à sa...

Conakry : La Semaine Nationale du Mérite Scolaire 2022 tire à sa fin

436
0
SHARE

La semaine nationale du mérite scolaire 2022 tire à sa fin. Hier, vendredi 4 mars 2022, les activités de la première partie de la phase finale se sont déroulées au palais du peuple, en présence de plusieurs invités venus des pays voisins, des Élèves et Enseignants, encadreurs et plusieurs autres cadres des différentes communes du grand Conakry.

Parmi ces activités, il y a des panels qui ont porté sur plusieurs thèmes que sont les mathématiques, base des sciences particulières et des métiers ; femmes et sciences : Quelle responsabilité pour la qualification de notre système d’enseignement-apprentissage ; rôles et conduites de l’école dans la Transition en Guinée ; digitalisation, modèle de gouvernance et de gestion des systèmes éducatifs ; le mérite au service de la refondation du système Éducatif guinéen.

Au terme de ces panels, s’en est suivie la demi-finale du concours d’éloquence à l’issue de laquelle les Élèves débateurs des Communes de Dubréka et de Ratoma se sont qualifiés finalistes sur ceux des communes de Matoto et de Coyah rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au palais du peuple.

La Semaine Nationale du Mérite Scolaire (SENAMSCO) est une initiative présidentielle instituée au mois de janvier dernier dans le cadre de la reconnaissance du mérite et de l’enracinement de la culture de l’excellence en milieu scolaire. Cette initiative consiste également à encourager les meilleurs résultats scolaires et à favoriser la mobilisation des ressources en faveur du financement de l’Éducation avec une priorité accordée à la scolarisation et à l’accroissement de l’intérêt de la jeune fille pour les filières scientifiques.

C’est pourquoi, à l’occasion des activités de la première phase finale de la SENAMSCO, le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et l’Alphabétisation, Guillaume HAWING , a encensé les mathématiques et leur importance dans la vie de l’homme. Il a aussi laissé entendre que le ‘’mérite’’ est désormais le seul élément sur lequel on peut compter pour « devenir quelqu’un » en Guinée.

« Nous sommes exaltés, nous sommes dépassés par la joie. Si hier ou autre fois pour briller dans ce pays il fallait la démagogie, aujourd’hui nous estimons que le mérite est le seul élément sur lequel on peut compter pour devenir quelqu’un dans notre pays. Si hier ou autre fois c’était le clientélisme, si hier ou autre fois c’était le favoritisme, cette fois-ci le Chef de l’Etat est venu pour rectifier le tir… Vous savez autant que moi, dans notre système, dans notre compréhension des choses, dans le calendrier grégorien, il est recommandé alors de travailler 6 jours dans la semaine et de se reposer le 7ème jour… C’est pour dire aux filles mathématiciennes que la réussite est au bout de l’effort. N’ayez pas peur des chiffres, embrassez les mathématiques, épousez les mathématiques. Vous avez le même talent que les hommes », a dit Guillaume HAWING.

Pour sa part, Guy DJOKEN, Président de la fondation américaine pour le développement social et économique, a salué cette initiative des autorités guinéennes qui restaure l’espoir des jeunes et les incite au travail.

 « C’est un honneur et un grand plaisir pour moi, en tant que président de la fondation américaine pour le développement économique et social, en tant qu’américain, en tant que panafricain, de prendre part à ce grand événement. Nous avons rencontré de grands professeurs venus de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud, du Niger et de la Guinée. Je crois que nous assistons à quelque chose qui est important non seulement pour la Guinée, mais aussi pour toute la région… Ce que je trouve le plus important dans cette initiative, c’est quelque chose qui a un peu calmé mes inquiétudes. Parce que dans les dix dernières années, dans toutes les capitales africaines où je vais, quand j’encourage les jeunes à travailler dur, la réponse c’est de dire : il a eu sa licence, il a eu son doctorat, il fait le taxi. Et, nous, quand on avait leur âge au lycée, on ne regardait pas l’avenir et s’inquiéter. Quand on regardait l’avenir, on avait toujours la foi que la réussite allait venir. Et, je pense que cet événement pour bien restaurer cet espoir aux jeunes de travailler dur et mériter bien les vraies valeurs en faveur de leur bien-être.

Maintenant en ce qui concerne les mathématiques, il faut dire que ça nous apprend à être rationnels, à être logiques dans tout ce qu’on va être. Dans tout ce qu’on fait, il doit y avoir une dose de mathématiques. Dans toute chose la base ce sont les mathématiques », a dit Guy DJOKEN.

A noter que les activités de clôture de la semaine nationale du mérite scolaire se poursuivront ce samedi, 5 mars 2022, au palais du peuple.