Home Campus Passage de la MESRSI à l’Université de Labé: Panne électricité ou acte...

Passage de la MESRSI à l’Université de Labé: Panne électricité ou acte de sabotage ?

242
0
SHARE

Lors de la visite de la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, à l’Université de Labé, jeudi 03 Février 2022,  une coupure de courant électrique a été constatée dans cette Institution.

Si les responsables de l’Université justifient cette interruption par une panne électrique, les Étudiants de leur côté parlent d’un coup monté et d’un acte de sabotage.

Interrogé par notre correspondant, Mamadou Bobo DIALLO du département MIAGE livre sa colère « Depuis le matin il y avait le courant on n’était dans la salle de l’amphithéâtre en attente de la ministre. Après plusieurs moments d’attentes, on nous a demandé de rejoindre nos salles de classe. D’après les informations, la ministre devrait  passer salle par salle pour s’enquérir des réalités. Et comme elle ne pouvait pas passer dans toute les salles de classe, nous nous sommes retournés dans l’amphithéâtre pour faire un tête-à-tête avec la ministre » a-t-il expliqué.

Plus loin il ajoute « Dès l’arrivée de la ministre, elle a visité quelques lieux puis s’est dirigée dans l’amphithéâtre où on était en attente. Directement il y’a eu coupure de courant électrique mais il pouvait allumer le groupe électrogène de l’université parce que d’habitude s’il y’a coupure, on allume le groupe. Nos responsables voulaient réellement qu’ils aient une concertation à huis clos pour faire croire au ministre que tout va bien. Donc cela est un acte de sabotage », a révélé Mamadou Bobo DIALLO.

Pour sa part, le secrétaire général et le Recteur par intérim réplique « Le Mercredi j’étais dans la salle j’ai tout contrôlé et ce matin il y avait le courant. Mais avant que la ministre rentre, on n’a vu que le circuit de la cour de cette salle est coupée. Est-ce qu’on peut parler d’un acte de sabotage ? Je ne pourrai le dire pour le moment mais je vais faire mes recherches et voir clair dedans » a répliqué le secrétaire général et Recteur par intérim de l’Université de Labé Dr DIAKITE.

Kalenews

LEAVE A REPLY