Home Campus Problème de place à l’UGLC- Sonfonia : Ce que Sory SIDIBE en...

Problème de place à l’UGLC- Sonfonia : Ce que Sory SIDIBE en dit…

981
0
SHARE
M.Sory SIDIBE, Secrétaire Général de l'Université Général Lansana CONTE de Sonfonia

Les Étudiants de l’Université Général Lansana CONTE de Sonfonia
(UGLC-SC) sont confrontés à un manque criard de place. Des images
montrant des Étudiants en train de suivre les cours à partir des
fenêtres avaient fait le tour des réseaux sociaux, suscitant ainsi une
indignation chez certains internautes.

Dans un entretien accordé à notre rédaction, l’Enseignant Chercheur
Sory SIDIBE, également Secrétaire Général de l’Université Général Lansana CONTE de Sonfonia(UGLC-SC) ne va du dos de la cuillère pour reconnaitre ce fait.

« Le problème d’effectif, il ne faut pas se leurrer, c’est un problème réel. Parce que l’effectif a augmenté, mais l’infrastructure n’a pas augmenté l’UGLCS a 18 000 étudiants, mais avec 36 salles de classe, 5 amphithéâtres », indique-t-il.

Selon Sory SIDIBE, « l’année dernière après le bac l’université avait
exprimé ses besoins à la suite d’une demande du ministère tutelle. On
avait indiqué 6 000 places disponibles à l’Université général Lansana
Conté, mais l’Etat avait envoyé plus de 9 000 étudiants. Ce qui a créé
vraiment le surplus. Mais avec la volonté du gouvernement d’alors, il
y a eu beaucoup plus d’effort. Nous-mêmes, nous avons fait des efforts
internes en multipliant les groupes pédagogiques, mais aussi on a
négocié un autre bâtiment à Kipé où on a délocalisé toute une faculté.
Cela nous a permis de finir l’année dans la beauté »
.

Plus loin, le Secrétaire Général de l’UGLC-SC, lance un appel aux
nouvelles autorités du pays : « c’est clair le problème d’infrastructure est un problème entier pour nous. C’est l’occasion pour moi d’inviter les nouvelles autorités de faire face à ce problème d’infrastructure au niveau de l’UGLC-SC c’est extrêmement important ».

Entretien réalisé par SOW Telico

Tel:00224 622 98 10 01