Home Campus Université Générale Lansana CONTE de Sonfonia : disparition d’un coffre fort...

Université Générale Lansana CONTE de Sonfonia : disparition d’un coffre fort contenant plus de 3 milliards

494
0
SHARE

Rien ne va plus à l’Université Général Lansana CONTE de Sonfonia, les crises se multiplient, chaque jour. Sur toutes les lèvres, depuis ce lundi matin, la disparition d’un coffre fort contenant une forte somme d’argent. La nouvelle a été annoncée dans la matinée de ce lundi 1er Février 2020 au personnel de l’Université. Le coffre fort de la billetterie aurait été volé dans la nuit du dimanche par des inconnus.

Selon nos sources, le Rectorat, après avoir annoncé la terrible nouvelle aux travailleurs de l’Université, a invité chacun à ne pas faire fuiter l’information. « Le Recteur a fait appel à la sécurité de l’Université pour faire la lumière sur ce soi-disant vol » nous a confié une source.

Poursuivant, notre source nous a rappelé dans quel contexte les choses se sont passées.

La fenêtre de la billetterie après le vol.

« Le SNAESURS a levé son mot d’ordre de grève mardi, après le paiement de la subvention aux Universités tel que stipulé dans leur revendication. On nous a dit que Sonfonia a reçu plus de 3 milliards (ce qui équivaut à 3 mois de subvention). Ce montant a été envoyé à la billetterie pour le paiement des contractuels et des fonctionnaires relevant de l’université. La paie a eu lieu jusqu’à vendredi, le samedi à 17 heures, le Recteur a instruit aux vigiles d’interdire l’accès de l’enceinte de l’Université à tout le monde, même les Étudiants qui avaient cours, les informaticiens, tout le monde, c’est une première. Cette interdiction a duré jusqu’à ce lundi. Et ce matin, on nous apprend que le coffre fort a disparu, sans que la porte ne soit cassée, ni la fenêtre, encore moins le mur. Ce coffre fort à la taille d’un réfrigérateur, plus d’un mètre, qui peut le voler sans faire de dégât ? Nous pensons que le Rectorat veut nous distraire, il faut qu’on nous dise où est passé cet argent » a témoigné notre interlocuteur qui était très en colère contre Pr Amadou Oury Koré BAH, le Recteur de l’Université de Sonfonia.

La porte de la billeterie après le vol.

Ce prétendu vol vient ainsi ternir davantage les relations entre le premier responsable de l’Université de Sonfonia et le corps Enseignant avec qui le courant ne passe plus. Nous apprenons que des actions d’envergure pourraient être déclenchées dans les jours à venir pour réclamer le départ de ce Recteur de plus en plus décrié.

Nous y reviendrons.

Source: guineepanorama.com

LEAVE A REPLY