Home College Recrutement des contractuels :Aboubacar SOUMAH, « Le ministère nous a rassuré que...

Recrutement des contractuels :Aboubacar SOUMAH, « Le ministère nous a rassuré que toutes les listes qu’on va déposer, ce sont ceux-là… »

324
0
SHARE

Ce samedi 26 Décembre, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée ( SLECG ),  a tenu sa première assemblée générale au compte de l’année scolaire 2020-2021. Au cours de la rencontre, il a été question de la réconciliation, le paiement des primes d’incitations et l’intégration des contractuels dans la fonction publique.


 Selon des indiscrétions, le SLECG n’a pas respecté les textes de fonctionnement. Mais pour Aboubacar SOUMAH , Secrétaire Général de cette structure syndicale, « nous avons effectivement respecté les textes. Concernant les camarades qui sont exclus et qui contestent, ils savent que dans les textes, il y a des conditions qui déterminent l’exclusion », a-t-il affirmé.

 Concernant la réconciliation envisagée, entre les deux factions du SLECG, une volonté exprimée lors du symposium de feu Louis M’Bemba SOUMAH.

Aboubacar SOUMAH se dit ouvert aux commissions mises en place. « Nous, il n’ y a pas autre SLECG, il y a qu’un seul, alors les portes de ce SLECG sont largement ouvertes pour ceux  là qui nous ont quitté et qui souhaitent revenir. L’autre SLECG  » version Kadiatou Bah  » si elle veut être secrétaire général, elle peut venir », précise-t-il. 

Poursuivant, il déplore tout de même le refus catégorique du gouvernement, pendant cette année de faire face aux revendications des Enseignants, à leurs cris de cœur, qui vivent de façon misérable en guinée et qui ont demandés à améliorer leurs conditions de vie. « Ces primes d’incitations, étant le résultat du recensement, nous avons demandés, que ces primes soient payées sur les salaires indiciaires et sur les bulletins et non manuellement », a exhorté le secrétaire général.

 D’après lui, l’éducation guinéenne est politisée et réitère qu’il continuera à se battre pour la cause des Enseignants pour l’année qui s’annonce.

« Le ministère nous a rassuré que toutes les listes qu’on va déposer, ce sont ceux là qui seront de facto engagés à la fonction publique », a-t-il rassuré.

 A rappeler, que depuis 2019, des centaines de contractuels d’État, qui étaient en situation de classe, attendent toujours leur intégration à la fonction publique. 

LEAVE A REPLY