Home College Matam /Résultats du BEPC 2023 : ‘’Il y a une nette amélioration par...

Matam /Résultats du BEPC 2023 : ‘’Il y a une nette amélioration par rapport à l’année dernière ’’ (DCE)

186
0
SHARE

Les résultats du BEPC session 2023 en Guinée ont été officiellement publiés dans la nuit du lundi 03 juin. Contrairement à l’année dernière, le taux de pourcentage passe de 15 % à 34,05% sur le plan national.

Après le dispatching de la liste des admis dans les différentes écoles de sa commune, ce mardi, Ibrahima 2 BARRY, Directeur Communal de l’éducation de Matam, s’est exprimé les résultats dans sa zone de commande.

Selon le DCE, en enseignement général et Franco-Arabe à Matam, le taux d’admission est de 41,16%.

 ‘’ Cette proclamation des résultats du BEPC nous a permis de connaître effectivement les statistiques de la Direction Communal de l’Éducation de Matam par rapport à cet examen. À ce niveau, nous nous en félicitons. Parce que nous avons compris que les efforts fournis pendant l’année scolaire ont pu ou moins aboutir. Les résultats escomptés ne sont pas totalement là mais, il y a eu une amélioration et une nette amélioration par rapport à l’année dernière. C’est pourquoi, cette année, au niveau de la DCE de Matam, en enseignement général, nous avons 25,52% ; Au Franco-Arabe, il y a 57,72%, ce qui fait qu’à Matam, cette année pour le brevet d’étude du premier cycle session 2023, il y a un pourcentage de 41,16%. C’est donc une fierté pour nous car, nous dépassons déjà la moyenne nationale et même régionale. Cela veut dire que les efforts fournis ont payé. Mais, cela ne veut pas dire que nous allons lâcher le combat pédagogique, nous continuerons le combat au niveau des enseignants, des élèves pour qu’au niveau de l’encadrement, que ce résultat soit amélioré ‘’, a-t-il manifesté.

Pour lui, ce résultat émane des efforts conjugués de part et d’autre. C’est pourquoi, 2 BARRY remercie : ’’ Le cabinet à travers le Ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, M.Guillaume HAWING, qui n’a ménagé aucun effort. Aujourd’hui, en Guinée, il faut reconnaître qu’on ne peut pas parler de fuite de sujet, malgré qu’il y a encore des gens qui tentent la fraude. Aujourd’hui, la fraude est très limitée. C’est pourquoi, les enfants qui seront admis seront proclamés aux vues et aux sues de tout le monde pour qu’on sache que c’est une admission réellement acquise par l’effort des enfants eux-mêmes’’.

Sans langue de bois, M. Ibrahima 2 BARRY a livré un message plein de sens à l’endroit des candidats malheureux et aux admis.

’’ Nous félicitons et encourageons les candidats qui ont décroché le BEPC cette année. Le combat continu puisqu’ils sont déjà au niveau du lycée et c’est le bon moment pour eux de préparer l’université.

Ceux qui n’ont pas eu la chance cette année, je leur dirais que l’échec n’est pas une fin en soi, mais plutôt il galvanise un candidat. La preuve, le premier de Matam à l’examen d’entrée en 7ème a redoublé l’année dernière et s’est décidé de reprendre en se fixant pour objectif d’être parmi les 5 premiers de la commune de Matam, et il l’a fait. Il s’est mis au travail, il a révisé pendant les vacances. C’est pourquoi je vais demander à ceux qui ont échoué de dire déjà qu’ils sont encore assis dans une classe de 10ème année et que l’année prochaine il faut décrocher le brevet. Pour cela, il faut commencer à préparer leurs armes pour leur permettre de décrocher le brevet qui n’est pas un tabou mais plutôt une évaluation comme toutes les autres ‘’, a conclu la première autorité éducative de Matam, M. Ibrahima 2 BARRY.

Avenirguinee