Home Entreprenariat Ibrahima CAMARA, Coordinateur du projet NIGEF: « Cette année, notre objectif c’est...

Ibrahima CAMARA, Coordinateur du projet NIGEF: « Cette année, notre objectif c’est d’avoir 1 million de guinéens inscrits sur la plateforme…»

293
0
SHARE

Votre quotidien est allé cette semaine à la rencontre de M. Ibrahima CAMARA, Directeur Général d’Intellact Consulting, également initiateur et coordinateur du projet la nouvelle initiative gagnante pour l’emploi et la formation (NIGEF). Notre interlocuteur a passé au peigne fin son nouveau projet, avant d’appelle les jeunes guinéens à s’inscrire sur cette plateforme pour se former et trouver de l’emploi.

Ci-dessous des extraits de cette interview…

« NIGEF, c’est la nouvelle initiative gagnante pour l’emploi et la formation. Son objectif principal, c’est de faciliter l’insertion professionnelle, surtout des jeunes. Depuis le lancement du projet, tout se passe très bien sur le terrain. Il faut rappeler d’abord, Intellact consulting qui existe depuis 2006 œuvre dans l’insertion socioprofessionnelle des jeunes. Durant cette expérience, on a fait un certain nombre de constats. Parmi ces constats, nous avons compris qu’il y a un certain nombre de choses qui peuvent être faites pour les jeunes dans le cadre de leur insertion professionnelle à court et à moyen termes…

Dans le cadre de NIGEF, il y a plusieurs composantes. Nous avons la composante formation. Cette année, notre objectif c’est de former 5000 personnes. Il y a une composante assistance à la définition d’une politique d’emploi et d’insertion professionnelle. Il y a une composante mise en avant des initiatives positives en termes d’insertion professionnelle. Il y a également une composante qui consiste à accompagner les gens en termes d’insertion professionnelle, c’est le coaching et tout ce qui va avec. Nous avons aussi la composante plateforme qui est une composante majeure, parce que pour la première fois en Guinée, on a une plateforme pour les recruteurs, les organismes de formation, les demandeurs d’emplois et les consultants indépendants. Ils sont tous sur la même plateforme. Ces différents acteurs peuvent se toucher, coopérer entre eux, peuvent
interagir…

Aujourd’hui, la composition la plus visible, c’est la composante formation. Je suis content après justement le lancement de la plateforme de constater un succès phénoménal de cette composante. En moins de deux mois, 2 200 personnes sont inscrites pour bénéficier uniquement des formations, des centaines d’offres de formations sont déjà disponibles et plus de 20 formateurs bénévoles sont disponibles pour venir aider aux jeunes. Et je souligne que ces formateurs sont d’une grande qualité. On a parmi eux des DG d’entreprises et d’autres qui viennent spécialement de la France pour venir former ces jeunes…

Ce projet couvre tout le pays et vise les jeunes diplômés ou non diplômés, avec un quota de 60% de jeunes femmes et de filles…

Nous travaillons avec le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi. D’ailleurs, le chef de ce département a apprécié positivement l’initiative…

J’appelle les jeunes à s’inscrire sur la plateforme. Qu’à cela ne tienne, NIGEF ira vers les jeunes. On va ouvrir des stands dans les universités, dans les préfectures. Cette année, notre objectif c’est d’avoir 1 million de guinéens inscrits sur la plateforme… ».