Home College Fête des Enseignants 2022 : ‘’ Un enseignant bien formé, bien nourri,...

Fête des Enseignants 2022 : ‘’ Un enseignant bien formé, bien nourri, bien logé…serait capable de même se surpasser ‘’ (le ministre)

504
0
SHARE

Les Enseignants et Enseignantes de Guinée ont célébré en différé ce samedi, 22 octobre, la 25ème journée de l’Enseignant. Elle a connu la présence des acteurs évoluant dans le système Éducatif et des décideurs politiques. Notamment le premier ministre Bernard GOMOU et le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation.

Dans sa prise de parole, Guillaume HAWING a tout d’abord situé le contexte de cette célébration en ces termes : « nous célébrons cette journée dans un contexte particulier comme d’ailleurs dans tous les pays du monde. Moins d’une décennie avant l’expiration de l’échéance de l’atteinte d’une éducation de qualité équitable et inclusive, ainsi que la possibilité d’apprentissage tout au long de la vie. Nous assistons à un déraillement des systèmes éducatifs mondiaux fortement secoués par la pandémie de COVID-19 et diverses autres crises. C’est pourquoi, lors du sommet mondial de la transformation de l’éducation en septembre dernier, les Nations Unies se sont engagées à œuvrer inlassablement pour remettre l’éducation sur les rails. Dans ce processus de transformation à la fois quantitative et qualitative de l’éducation, vous occupez, chers enseignants et enseignantes, une place centrale », a-t-il expliqué.

S’adressant aux enseignants, le patron du département de l’Éducation et de l’Alphabétisation a magnifié le travail de ces derniers, soulignant par ailleurs que beaucoup d’efforts sont consentis par les autorités de la transition pour l’évolution du secteur Éducatif.

 « Votre rôle s’avère crucial pour la réussite de la politique éducative guinéenne conformément à la vision du CNRD et de son président le colonel Mamadi Doumbouya, ainsi que du gouvernement dirigé par le premier ministre. L’on ne pourrait jamais se passer de vous, car vous êtes le noyau de notre système éducatif. C’est pourquoi, loin d’être un simple événement à caractère cérémonial, cette journée doit être une journée de réflexion sur « la question enseignante », aux mécanismes des recrutements, de formation et d’amélioration de vos conditions de vie et de travail. Un enseignant bien formé, bien nourri, bien logé, bien vêtu et valorisé, donnera nul doute le meilleur de lui-même, il serait même capable de se surpasser. Beaucoup d’efforts ont été fournis ces derniers temps, beaucoup restent encore à faire », a-t-il martelé.

Et de conclure, il a appelé à l’union sacrée de tous les acteurs éducatifs.

« C’est pourquoi, je voudrais profiter de cette occasion, au nom de mes collègues de l’enseignement technique et de l’enseignement supérieur, pour vous exhorter à l’union sacrée entre camarades enseignants tout en privilégiant le dialogue entre vous et nous. Car, nous sommes des partenaires condamnés à travailler ensemble pour le bien de l’école guinéenne. De notre côté, nous vous rassurons, une fois encore de la disponibilité de nos différents départements à continuer cette bonne collaboration », a-t-il rassuré.

Avenirguinee.net