Home Campus ISSEG de Lambanyi: C’est la Fin d’une Semaine Scientifique et Culturelle Pleine...

ISSEG de Lambanyi: C’est la Fin d’une Semaine Scientifique et Culturelle Pleine d’Enseignements

100
0
SHARE

C’est dans une ambiance festive et riche en émotions que l’Institut Supérieur des Sciences de l’Éducation de Guinée a tiré le rideau sur sa semaine scientifique et culturelle, ce samedi 11 mai 2024. Placée sous le thème « quelle éducation pour une Guinée émergente », cette semaine a été l’occasion pour les étudiants et le personnel de cet Institut mais aussi plusieurs Enseignants Chercheurs guinéens et étrangers invités pour l’occasion, de se réunir autour de divers événements et activités, mettant à l’honneur la Recherche, la Culture et la Créativité.

Conférences, panels, expositions, spectacles… La programmation de la Semaine Scientifique et Culturelle a été dense et variée, offrant à tous les Étudiants, Enseignants et personnels de l’Institut l’opportunité de s’enrichir et de se divertir.

 »Pendant ces six jours d’intenses activités, nous avons programmé 8 conférences scientifiques. Ces 8 conférences scientifiques se sont intéressées à l’actualité et au problème de développement mais aussi à la qualification de notre système éducatif. Ensuite, il y a eu 2 panels. Les panels étaient axés sur les problématiques de la recherche scientifique universitaire en Guinée et de l’employabilité des diplômés de l’ISSEG. Il y a eu des prestations artistiques, la danse traditionnelle, le théâtre, il y a eu le Slam, le poème. Donc ce sont plusieurs séances de débat qui ont eu lieu au cours de cette semaine scientifique et culturelle. » Affirme Pr Faya OULARE, DGA chargé de la Recherche et Président de la commission d’organisation.

La Semaine Scientifique et Culturelle s’est achevée sur une note de satisfaction générale. Le Directeur Général de l’Institut a salué la diversité et la qualité des interventions ainsi que l’atmosphère conviviale et stimulante qui a régné tout au long de la semaine.  »J’ai vu des hommes et des femmes pétris d’expérience dans le domaine de la formation et de la recherche se relayer devant le public pour présenter des résultats de recherche pertinents au regard des besoins de développement de notre pays. La thématique centrale, c’était quelle éducation pour une Guinée émergente ?

On voulait à travers cette technique, questionner la pédagogie, questionner la didactique, questionner la formation des maîtres, questionner toutes les variables  éducatives pour trouver la réponse à ce besoin pertinent de développement. on s’est rendu compte que le développement réel de la Guinée passe par le développement du capital humain…. Toutes les questions que soulève la problématique ont été traitées durant cette semaine à travers les différentes présentations parce que tout tournait autour du besoin de développement  à travers l’éducation. » se félicite Pr Mamadou Cellou DIALLO très satisfait.

Cette Semaine Scientifique et Culturelle de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Éducation de Guinée a été clôturée par une conférence Scientifique sur le thème: « quelle éducation pour une Guinée émergente ».

Thierno Moussa DIAOUNE, Enseignant Chercheur dans cet Institut a présenté sa thèse qui porte sur le thème << Analyse des effets de Facebook et des applications mobiles digitales éducatives sur les résultats universitaires des étudiants de la langue anglaise de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée : Cas de la cohorte de 2015 >>.

Dans son exposé le Chercheur a expliqué aux Étudiants comment les réseaux sociaux qui sont originalement des dispositifs sociaux peuvent devenir des dispositifs didactique.  »Dans notre expérience nous avons essayé de voir et de vérifier si les réseaux sociaux notamment Facebook peut être un support didactique pour l’apprentissage de l’anglais. Si il peut faciliter, appuyer et accompagner les étudiants en dehors de la classe, en mettant en place des règles de conduite, un dispositif robuste où il y a les enseignants et les apprenants qui sont inscrits dans une communauté virtuelle à travers ce réseau social. » Explique cet Enseignant Chercheur qui conclu que les réseaux sociaux peuvent bel et bien soutenir les apprentissages Fondamentaux de l’Anglais.

Pre Djénabou BALDE, Enseignante Chercheure dans cet Institut s’est réjoui du bon déroulement de cette Semaine Scientifique hautement importante du point de vue Scientifique et Culturelle.  »On est en train d’institutionnaliser cette semaine pour que chaque année on puisse saisir cette occasion là pour présenter des résultats de recherche c’est la première chose. Deuxièmement cette année nous avons décidé d’ouvrir cette semaine scientifique et culturelle aux autres et cette semaine aussi a permis à nos étudiants de montrer leurs talents que ce soit en débat, slam, danse… c’est beaucoup de choses qu’on a pu faire en même temps.  »

Le Directeur Général de l’Institut a donné rendez-vous pour l’année prochaine pour une nouvelle Semaine Scientifique et Culturelle plus inclusive.

Il faut noter à l’occasion de la clôture de la SESCU la troupe de théâtre et de danse de l’ISAMK de Dubreka a fait danser le public.

SOW Telico et Maliou Bah