Home Ecole-Pro Enseignement Technique : C’est parti pour la numérisation de l’ENPT

Enseignement Technique : C’est parti pour la numérisation de l’ENPT

428
0
SHARE

Le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de d’Emploi (METFPE) a précédé ce 20 Mars 2023, au lancement d’un atelier sur le « projet de transformation de l’École Nationale des Postes et Télécommunications (ENPT) en Ecole Nationale du Numérique ». Un atelier de 3 jours durant lequel les participants se pencheront sur différentes thématiques, qui déboucheront sur la création de nouveaux programmes de formation favorables au marché de l’emploi. La rencontre a été présidée par Alpha Bacar BARRY, ministre de tutelle, en présence de son homologue des Postes et télécommunications, Ousmane Gaoual DIALLO.

A en croire Ousmane KANTE, Directeur des études de l’ENPT, cette École, initialement appelée École Nationale Pratique des Télécommunications, est un fruit de la coopération Guinéo-allemande instituée par décret du 29 avril 1970. « de nos jours nous formons dans 5 filières de BTS et un programme de BEP et de communication. En 2004 la volonté du gouvernement à intégrer le numérique dans le domaine de la maintenance informatique a conduit à la création de la filière Genie informatique à l’ENPT. Et en 2015 la révision de tous les programmes ont amène les 6 programmes actuellement en cours » ajoute t-il, tout en précisant que l’officialisation de ces programmes en 2016 leur a permis de recevoir des bacheliers depuis la même Année.

Sur la même lancée, Hamidou DIALLO, Directeur national du numérique dans l’enseignement a indiqué que cet atelier débouchera sur la création de nouveaux programmes et formations certifiantes, conformément a l’approche par compétence. « Après ces 3 jours d’atelier, une commission composée des membres du service d’élaboration des programmes des directions nationales des postes et télécommunications, de l’enseignement technique, du numérique et des professionnels du numérique se retrouveront pour travailler sur les différents modules de formation. Parallèlement il y aura un travail sur le nouveau branding de l’école et également la formation des formateurs « 


Pour sa part, Hassimiou DIALLO, représentant de l’Agence Française de Développement (AFD) a réitéré l’engagement des partenaires à accompagner l’éducation et la formation, socle du développement. « A travers le programme décennal de l’éducation et de la formation de la Guinée, le système éducatif guinéen a pour tâche fondamentale de préparer des Jeunes guinéens talentueux et capables de s’adapter aux évolutions du temps moderne. L’aptitude qui leur sera la plus indispensable reste la maitrise de la technologie, de l’information, de la communication et du numérique ».


Sur la même lancée, Luc GREGOIRE , représentant Résidant du programme des nations Unions s’est réjoui des avancées enregistrées à date, notamment la concrétisation de cette école qui va être « une des toutes première sur le continent ».


Plus loin, Ousmane Gaoual DIALLO, Porte-parole du gouvernement a indiqué que ce projet est la parfaite illustration de l’engagement du gouvernement dans le processus de la transformation numérique. « En ce qui concerne notre département, nous sommes entrain de lancer l’élaboration du schema national d’aménagement numérique du territoire , qui va questionner le monde de l’éducation sur la structuration de notre pays » renchérit le ministre des postes et télécommunications.


Pour finir, Alpha Bacar BAARY, ministre de tutelle a précisé que ce projet s’inscrit dans le cadre de la construction prochaine du village numérique de Guinée, dont la première phase est financé à hauteur de 10 millions de dollars par le gouvernement guinéen. « 12 mois vont suffir pour faire cette première phase de construction, et nous avons aussi mis 12 mois à contribution, sur financement du Programme décennal de l’éducation (ProDEG) pour continuer à affiner le concept et le contenu des formations qui seront déployés dans cette école ».

Notons que le numérique fut inventer par un allemand. Le premier directeur de l’ENPT fut un allemand, après lui se sont succédés 6 autres guinéens.

Hawa Bah, pour universiteactu.com