Home College Conakry/Enseignement Technique: Le recrutement de la 17ème promotion des maîtres formateurs lancé

Conakry/Enseignement Technique: Le recrutement de la 17ème promotion des maîtres formateurs lancé

391
0
SHARE

Samedi 10 décembre, le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (METFPE) a officiellement lancé le recrutement et de la formation de la 17ème promotion des conseillers pédagogiques maîtres formateurs (CPMF) et professeurs d’écoles normales (PEN). Ce lancement s’est fait à l’ISSEG de Lambangni.

Le ministre secrétaire général à la présidence, le colonel Amara CAMARA, la ministre de l’Enseignement supérieur, de le Recherche scientifique et de l’Innovation (MESRSI), Dre Diaka SIDIBE et le ministre de l’Enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation (MEPU-A), Guillaume HAWING, étaient tous présents à cette cérémonie.

Pr Akoï Mansa ZOUMANIGUI, directeur général de l’ISSEG, a remercié le METFPE pour le choix porté à son institution pour former les CPMF et PEN. Pour lui, les missions des PEN sont entre autres : aider les élèves-maitres à planifier, à mettre en œuvre et à évaluer leurs enseignements, d’encadrer les stages des élèves-maitres dans les écoles d’application, de s’impliquer dans les innovations pédagogiques, de contribuer au développement des réseaux de relation avec les partenaires de l’école.

Prenant la parole, le ministre Alpha Bacar BARRY, a déclaré que « nous allons arrêter d’investir dans la pierre pour investir dans l’esprit. Ce matin, nous allons commencer un programme pour former d’abord 100 Masters. Ensuite, nous allons faire 150 CPMF. Après, l’année prochaine, nous allons encore recruter en programme de Master, 100 autres personnes, jusqu’à arriver à 400 Masters, à 400 cadres que nous allons injecter dans le système, en deux ans, maximum trois ans ».

Et de préciser : « ces formateurs seront formés ici. Ils auront un diplôme qui va leur permettre d’enseigner et d’animer les ENI. Nous investissons, nous payons pour ces Masters pour que l’ISSEG puisse continuer de recevoir après nous des cohortes de Master dans le domaine de l’éducation. Cet investissement est très important. Et nous allons le faire l’année prochaine à partir du budget national de développement. »

De son côté, Dre Diaka SIDIBE, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a mentionné que « cette formation des professeurs d’écoles normales, des conseillers pédagogiques maitres formateurs vient à point nommé pour outiller nos enseignants à la professionnalisation du métier afin de permettre l’employabilité de nos apprenants et de nos étudiants sortants. Nous espérons qu’à la fin de cette formation, un noyau dur de 250 cadres et responsables pédagogiques sera formé aux mécanismes pour répondre aux problèmes de formation professionnelle en Guinée ».

Après cette cérémonie de lancement, 50 ordinateurs et 50 motos pour les Enseignants dans les ENI ont été remis.

Il faut rappeler que ce recrutement fait suite à un protocole d’accord signé au mois d’août dernier entre le ministère de l’Enseignement Technique de la Formation professionnelle et de l’Emploi (METFPE) et celui de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, pour la Formation qualifiante et professionnelle des cadres et Enseignants.

Guinee7

LEAVE A REPLY