Home College Siguiri: 6 personnes arrêtées pour avoir empêché des Élèves de se rendre...

Siguiri: 6 personnes arrêtées pour avoir empêché des Élèves de se rendre à Djoma Bana pour le CEE

166
0
SHARE

Ce lundi, 6 juin 2022, les premières épreuves de l’examen d’entrée en 7ème année ont été lancées sur toute l’étendue du territoire guinéen. Si cette première journée s’est bien passée dans la plupart des villes du pays, malheureusement le district de Konomakoura relevant de la sous-préfecture de Djoma Bana, dans la préfecture de Siguiri, a connu une journée tumultueuse.

 Selon, nos informations, des citoyens de Konomakoura qui n’auraient pas apprecié d’être mis dans la juridiction de Djoma Bana qui a été nouvellement érigée en sous-préfecture sous le régime Alpha Condé, ont empêché leurs propres enfants à aller passer l’examen dans leur nouvelle sous-préfecture.

 A en croire les mêmes sources, les habitants de Konomakoura souhaiteraient que leurs enfants passent le Certificat d’Études Élémentaires à Kinièbakoura qui est leur ancienne sous-préfecture. C’est pourquoi, ils les ont empêchés de s’y rendre pour composer.

 Une situation qui a attisé la colère du préfet, le colonel Ibrahim Douramoudou Keita, qui a fait irruption dans cette localité pour aller mettre aux arrêts 6 personnes dont le président du district et celui de l’APEAE.

 Prenant la parole, le préfet de Siguiri n’a pas manqué l’occasion de fustiger les autorités locales de Konomakoura.

 “ Je suis vraiment déçu des autorités locales de Konomakoura qui ont empêché leurs propres enfants à aller composer à Djoma Bana. Ils ont fait en sorte que les enfants ont perdu cette première journée de l’examen. Moi en tant que premier magistrat de la préfecture, je suis intervenu personnellement pour essayer de trouver solution à ce problème mais impossible. C’est pour cette raison que je suis allé les arrêter tous et ils vont être déférés à kankan pour être jugés”, explique-t-il.

A préciser que Directeur Préfectoral de l’Éducation de Siguiri (DPE), a informé le ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation qui à son tour, a autorisé l’IPE à faire composer les enfants dès demain.

Affaire à suivre !

Le revalateur224

LEAVE A REPLY