Home College Conakry/Grève du SLECG : deux morts dont une lycéenne

Conakry/Grève du SLECG : deux morts dont une lycéenne

201
0
SHARE


La grève générale déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée entamée ce jeudi 9 janvier a enregistré des victimes.

La première personne tombée sous les balles des forces de l’ordre est Fatoumata Binta DIALLO une lycéenne. Elle a été touchée à la poitrine au quartier Hamdallaye « Kabalaya » et a été transportée d’urgence à l’hôpital sino-guinéen de Kipé. Nous ignorons les circonstances de l’assassinat de cette jeune fille. Cependant, la journée a été tendue sur l’axe Hamdallay-Cosa-Wanindara où des Elèves ont affronté la police et la gendarmerie. Les Elèves qui n’ont pas suivi les cours ont laissé éclater leur colère dans la rue.

Ce soir encore, les tirs d’armes automatiques continuent dans la zone.

Par ailleurs, nos confrères de Nostalgie FM dans l’émission Africa 2015 rapportent qu’un autre jeune du nom d’Elhadj Mamadou a été tué à Wanindara toujours en haute banlieue. Le défunt préparait une cérémonie prévue pour vendredi lorsqu’il a reçu la balle fatale. Un membre de la famille note qu’Elhadj Mamadou était en vacance à Conakry.  Avec sa mère, il devait rentrer en Espagne le lundi 13 janvier.

Le syndicat de l’Education dirigé par Aboubacar SOUMAH exige que chaque Enseignant soit payé à 8 millions de Francs guinéens.

Pour l’instant, Pouvoir et Enseignants campent sur leurs positions.

LEAVE A REPLY