Home Ecole-Pro N’Zérékoré : L’ONFPP offre une formation à 20 détenus  pour leur réinsertion

N’Zérékoré : L’ONFPP offre une formation à 20 détenus  pour leur réinsertion

154
0
SHARE

Le ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle à travers l’Office National de formation et de Perfectionnement Professionnel (ONFPP), offre une formation à 20 détenus de la maison centrale de N’Zérékoré, pour leur réinsertion socioprofessionnelle une fois sortis de prison.

Une délégation de l’ONFPP accompagnée des autorités judiciaires de la région, a procédé dimanche 24 septembre 2023, au lancement de cette formation de sept (7) jours.  Ils sont neuf (9) femmes et onze (11) garçons à participer à cette formation en pâtisserie.

Selon Moussa DAMA, chef de division projet collectif et apprentissage à l’ONFPP, « cette formation vient comme un processus de socialisation des gens qui sont en conflit avec la loi. La transformation de leur personnalité anormale en normale. On peut entrer en prison parce qu’on est en conflit avec la loi et sortir avec des métiers. C’est pourquoi l’ONFPP va vers toutes les couches pour les offrir des formations. C’est une façon de lutter contre la paupérisation juvénile, les conflits et les travers sociaux », dit-il.

Pour Etienne KAMANO, chef de département ingénierie de la formation et insertion socioprofessionnelle à l’ONFPP, après cette formation, les bénéficiaires doivent être utiles à la société une foi en liberté

« L’importance de cette formation, c’est de prouver aux détenus que la prison n’est qu’une parenthèse de leur vie et qu’après, ils doivent être capables de se réinsérer et raconter cette parenthèse comme une histoire passée. Nous pensons que lorsqu’ils sortiront de cette prison avec ce métier, ils seront utiles à la société, et ils ne vont plus reprendre la faute pour laquelle ils ont été condamnés, parce qu’ils auront un métier », a-t-il soutenu.

« L’hygiène et la prudence sont très importantes dans la cuisine, donc on les a donnés des gilets, des gants, des bavettes, des chapeaux et des tabliers pour un début. On a sept (7) recettes à les apprendre notamment des croissants, du pain au chocolat, des gâteaux d’anniversaire, des croquettes, du pain au raisin… », explique Amadou BAH, formateur à l’ONFPP.

« Nous saluons les initiateurs (ONFPP) de cette formation du fait qu’ils ont pensé à former nos détenus pour leur réinsertion socio-professionnelle. Parce que si les détenus n’ont pas de métier après avoir purgé leur peine, une fois dehors, ils pourraient reprendre les mauvaises habitudes. Mais s’ils ont un métier, une fois dehors, ils mettront ces métiers à profit pour le bien des populations. Et nous espérons que les partenaires continueront à pérenniser ces séances de formation dans notre prison », souligne, Abdoulaye COMA procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré.

Selon les participants, cette formation est venue à point nommé « Cette formation est venue nous sauver. Depuis que je suis là, je n’ai jamais participé à une formation de ce genre. Je sais que cette formation en pâtisserie me permettra de sortir d’ici avec un objectif qui est d’être un modèle dans la société. J’encourage mes codétenus à se concentrer et à donner le maximum pour bien comprendre ce que les formateurs nous donnent », soutient un bénéficiaire.

Avec l’AGP