Home College Kamsar : Les contractuels de l’Éducation étaient dans la rue ce lundi

Kamsar : Les contractuels de l’Éducation étaient dans la rue ce lundi

386
0
SHARE

Les Enseignants contractuels de Kamsar ont battu le pavé ce lundi dans la préfecture de Boké. Ils dénoncent le retard dans le versement de leur prime. Ils se sont rendus devant les locaux de la préfecture, l’IRE [Inspection régionale de l’éducation] et la DCE [Direction communale de l’éducation] pour se faire entendre.

Bachir HAIDARA, chargé de communication des contractuels communaux de Kamsar, explique la situation.

 « Ce matin, les contractuels communautaires de Kamsar sont dans les rues de Boké, devant la préfecture, l’IRE et la DCE pour demander à ce qu’ils soient payés. Comme vous le savez depuis le 5 mars dernier le paiement des contractuels communaux a commencé dans tout le pays, excepté Boké et Fria, le secondaire n’est pas encore payé. On a patienté et on a continué à donner les cours. Mais jusqu’à présent on n’a pas eu de version finale par rapport à ce qui se passe. Personne ne veut nous parler. Raison pour laquelle on s’est levé pour venir voir les autorités pour exiger que l’on soit payé », a-t-il expliqué.

Avant de faire part des démarches déjà menées : « On avait rencontré le DCE de Boké, le préfet de Boké, aussi. Mais à chaque fois que notre coordinateur régional les rencontrait, ils lui disent que notre situation a été remontée à Conakry et qu’ils attendent l’arrivée des agents de paie. Une version qu’on n’est pas prêt à attendre. Ce que l’on veut entendre, c’est que demain on sera payé ou après-demain, oubien l’équipe de paie a déjà bougé de Conakry par un communiqué du gouvernement. »

« Si rien n’est fait, on ne va pas frapper, on ne va pas insulter ou casser. Mais la prochaine phase, c’est de bouder les classes jusqu’à ce que notre point de revendication soit satisfait », a-t-il menacé.

Reçus un peu plus tard par le préfet, Colonel Seyni Silvère CAMARA, qui leur a promis une issue favorable d’ « ici la fin de la semaine », les contractuels ont décidé de poursuivre les cours.

Guinee7