Home College Dame Kadiatou BAH du SLECG, s’insurge contre l’ouverture accélérée des Écoles par...

Dame Kadiatou BAH du SLECG, s’insurge contre l’ouverture accélérée des Écoles par endroits

438
0
SHARE

La syndicaliste Kadiatou BAH du SLECG n’a pas caché son mécontentement ce mercredi face à l’ouverture accélérée des Classes par certains Fondateurs d’Écoles Privées de la capitale, alors que la date officielle de la rentrée Scolaire c’est pour le 21 Octobre 2021.

« Moi je pense que le ministère de l’éducation devrait dans les conditions normales faire des rencontres avec les fondateurs des écoles privées. S’ils ne l’ont pas fait (…), moi personnellement j’ai des enfants qui sont dans cette situation. Mais nous avons constaté une augmentation drastique des frais de scolarité. Mais, ils devraient normalement en synergie d’action avec les fondateurs des écoles privées pour leur dire qu’effectivement, il faudrait se conformer non seulement à la grande ouverture des écoles. Parce que nous avons constaté sur le terrain ces derniers temps là même, certaines écoles privées avaient commencé les cours. Et le programme, c’est un programme généralisé normalement. Ils devraient commencer le même jour et terminer le même jour. Mais que les fondateurs soient très souples pour n’est pas que les parents d’élèves accusent une grande souffrance dans ce cadre, vu la situation politique sociale et même économique du pays », déplore-t-elle.

Zézé Enéma Guilavogui pour lerevelateur224.com