Home Campus Éducation en Guinée : Les réalisations remarquables en 2023

Éducation en Guinée : Les réalisations remarquables en 2023

105
0
SHARE

Enseignement Technique de la Formation Professionnelle

En 2023, le Ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi (METFPE) a accompli des avancées majeures. Ces progrès s’inscrivent dans ses objectifs stratégiques axés sur l’accès à une formation de qualité, l’amélioration de l’apprentissage et la promotion de l’emploi. L’année a été marquée par un engagement soutenu en faveur de la gestion optimale et de l’intégration professionnelle.

Courant 2023, le METFPE a mis en œuvre des mesures concrètes en faveur de l’égalité des chances, en octroyant des vélos à une centaine de jeunes filles apprenantes des Écoles d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle (EETFP). Cette initiative vise à favoriser leur inclusion dans les métiers techniques.

Le lancement du projet de formation et d’insertion de 25 jeunes dans la filière BTS (Brique en terre stabilisée) au Centre de Formation Professionnelle (CFP) de Labé, l’inauguration de plusieurs édifices, tels que le Centre National de Promotion des Groupements (CNPG) et l’École Régionale des Arts et Métiers (ERAM) Mamadou Bhoye Barry de Dabola, ont été enregistrés dont l’objectif est de renforcer les capacités d’accueil et de formation.

Dans sa volonté d’offrir des infrastructures modernes, le ministère de l’Enseignement technique a procédé à la finalisation des travaux de construction et de rénovation de l’École Nationale d’Administration et d’Économie (ENAE) de Macenta et du CFP Maritime. Ensuite, il y a eu l’acquisition et l’installation d’équipements informatiques et techniques dans les EETFP, contribuant à une formation de qualité, avec notamment l’équipement de FabLab à l’ENPT de Kipé.

L’amélioration de la qualité de la formation à travers la modernisation des méthodes pédagogiques tient à cœur le ministre Alpha Bacar Barry. C’est dans ce cadre que des classes intelligentes ont été installées et il y a eu le démarrage des premiers cours à distance au CFP Camara Laye de Donka et celui de Kindia. Ainsi, 239 formateurs dans plusieurs établissements ont bénéficié  de la formation en pédagogie.

Une attention particulière a été accordée aux 25 760 apprenants pour l’année 2023 en leur payant des bourses d’entretien. Pour faciliter l’apprentissage, le département de l’Enseignement technique a mis en place une bibliothèque numérique dans les Écoles Nationales d’Ingénieurs (ENI).

 L’année 2023 a enregistré des initiatives visant à moderniser la gestion administrative du département dont entre autres, l’évaluation individuelle et des contrats de performance, l’octroi de financement pour des programmes de master et de doctorat, la mise en place de la plateforme de dématérialisation des agréments pour les écoles privées.

Dans le but d’améliorer l’emploi et de l’insertion socio-professionnelle, le METFPE a réalisé un diagnostic stratégique de l’écosystème emploi-formation-entrepreneuriat, marquant ainsi sa volonté de mettre en place des mesures adaptées pour favoriser l’emploi et l’insertion socio-professionnelle. Ainsi,  2500 demandeurs d’emploi ont été formés en développement des compétences d’employabilité.

Le ministère de l’Enseignement technique a aussi lancé la numérisation du permis de travail, la plateforme digitale « Inserjeune » pour le suivi de l’insertion des jeunes diplômés, ainsi que la création du dispositif d’insertion « Allo-maître ».

Enseignement Supérieur et la Recherche

Une série d’initiatives significatives a été entreprise par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.  Entre autres des réalisations, on notera la pose de la première pierre de la bibliothèque universitaire de l’université Général Lansana Conté de Sonfonia Conakry.

Cette bibliothèque universitaire, prévue sur une surface de 2736 mètres carrés et comprenant un rez-de-chaussée et deux étages, sera une réserve riche en savoir, offrant des collections variées en versions physique et digitale. Son architecture prévoit des espaces dédiés aux salles de lecture, de projection, de travail, ainsi que des installations sanitaires pour garantir des conditions optimales pour tous les usagers, y compris ceux à mobilité réduite.

L’année 2023 est marquée également par l’adoption de la loi portant Statut particulier des institutions d’Enseignement supérieur, des instituts de recherche scientifique et des centres de documentation et d’information. Selon la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’Innovation, Dr Diaka Sidibé, cette loi répond aux besoins présents et futurs du monde universitaire et du pays dans ses domaines vitaux.

La ministre Diaka a entrepris une série de réformes et de projets ambitieux, notamment la révision des programmes de formation, l’amélioration des conditions de financement pour les laboratoires, une augmentation de la valeur des bourses d’études, la mise à disposition de services de transport pour les étudiants et la relance des projets dans les institutions d’enseignement supérieur.

Parmi les points saillants de cette réforme figurent la sécurisation et la traçabilité des diplômes, la création des Établissements Publics à caractères Scientifiques, les pôles de vie dans les institutions pilotes, l’ouverture des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, la dématérialisation du paiement des bourses étudiantes et bien d’autres mesures visant à revaloriser et moderniser le système éducatif.

L’année écoulée a également vu le lancement des activités de l’Académie des Sciences de Guinée (ASG), sept ans après sa création. Cette institution, vouée à promouvoir la science, la culture et l’éducation, regroupe des membres éminents dans divers domaines scientifiques. Présidée par le Pr Mamadou Aliou Baldé, l’ASG affiche une détermination à devenir l’une des meilleures académies sur le continent africain.

Enseignement Pré-Universitaire: 546 salles de classe équipées dans tout le pays

L’année 2023 a été une période de réalisations significatives pour le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation sous la direction du Ministre Guillaume HAWING. À travers un ensemble d’actions ciblées, le ministère a fait des pas de géant vers la concrétisation des objectifs fixés dans sa feuille de route.

Dans un souci d’accessibilité et d’équité, le ministère a œuvré sans relâche pour la rénovation et l’équipement de 546 salles de classe à travers le pays. De plus, la construction de 1000 salles de classe pré-primaires est en cours, tandis que 59 écoles, comprenant 177 salles de classe avec des installations vitales telles que des logements pour les enseignants, des forages et des latrines, sont en phase de construction dans le cadre du Projet pour la Promotion de l’Education de Base (PEB-G 3). Cette initiative est soutenue par le lancement des travaux de construction de 4 autres écoles de type EP BARRY Diawadou à Conakry.

La qualité de l’enseignement et de l’apprentissage a également été au cœur des préoccupations du ministère. Un cadre d’Orientation Curriculaire a été élaboré en vue de développer de nouveaux programmes d’enseignement. De plus, des efforts considérables ont été déployés pour fournir du matériel pédagogique adéquat, avec l’acquisition de manuels pour plus de 420 000 élèves et de cahiers d’activités multi-matières pour plus de 440 000 élèves du primaire. Les initiatives visant à renforcer les capacités des enseignants et des encadreurs ont également été intensifiées, touchant près de 27 000 professionnels de l’éducation.

Par ailleurs, des mesures ont été prises pour moraliser et crédibiliser les examens nationaux, avec deux sessions d’examens sans fuite de sujets ni fraudes massives. Deux plateformes digitales ont également été mises en fonction pour faciliter l’inscription des élèves.

Sur le plan du pilotage et de la gouvernance, le ministère a fait des avancées significatives en mettant en place un système intégré de gestion de l’éducation pour dématérialiser la gestion administrative et pédagogique. La validation et l’opérationnalisation d’un manuel de procédures de gestion administrative ainsi que l’élaboration du document de politique nationale de l’éducation préscolaire ont également été des réalisations majeures.

Guineenews