Home Ecole-Pro Salon de l’Orientation à Labé : le conseiller de l’ETFP encourage les...

Salon de l’Orientation à Labé : le conseiller de l’ETFP encourage les élèves à aller vers les filières techniques

63
0
SHARE

La mission conjointe : ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation poursuit sa tournée de sensibilisation sur les orientations des élèves après leur examen.

Après les régions de Faranah, N’Zérékoré et Kankan, la mission a conféré ce mardi, 17 Mai 2022, élèves et encadreurs dans la cité Karamoko Alpha Mo Labé.

Vu l’ampleur de la mobilisation, la rencontre de sensibilisation a eu lieu au terrain du lycée situé au quartier Kouroula dans la commune urbaine de Labé.

Comme dans les autres régions traversées, les missionnaires ont passé les messages des trois ministres chargés de l’éducation en Guinée avant de procéder à une explication et une sensibilisation sur l’orientation que les élèves seront appelés à faire dans avenir très proches avec une approche de 60% de bacheliers à l’Enseignement technique et 40% à l’enseignement supérieur.

Le Directeur du service de la modernisation de l’information au ministère de l’Enseignement supérieur, M. Zakaria Diallo, est revenu sur les trois critères fondamentaux pour l’orientation dans les institutions de l’Enseignement supérieur. Il s’agit du choix de l’option ou profil du bachelier au lycée, de la moyenne obtenue par l’élève au Bac et le troisième critère qui tient compte du nombre de places disponibles pour chaque filière donnée.

De son côté, le conseiller chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, M. Zaïnoul Abidine Barry a insisté sur les opportunités liées à la formation professionnelle avec comme garantie l’obtention de l’emploi sans attendre le recrutement par l’Etat. Il a expliqué aux élèves que l’enseignement technique ne doit pas être considéré comme le plan B pour un bachelier ou un collégien surtout au moment où la Guinée s’achemine vers son industrialisation avec beaucoup de besoins en main d’œuvre qualifiée.

Interrogé, le chef section pédagogique à l’inspection régionale de l’éducation de Labé, M. Laye Kéïta, s’est réjoui de l’arrivée de la mission et surtout des messages véhiculés. «C’est une évènement important pour le MEPU-A parce que c’est venu à point nommé en ce qui concerne l’orientation de nos futurs bacheliers. La Guinée est un pays en développement. Et le développement doit suivre l’utilisation des mains d’œuvre qualifiées.


Aujourd’hui, on se rend compte que tous ceux qui sont engagés dans nos institutions d’enseignement sortent ; mais, du point de vue emploi, il y a des problèmes. Aujourd’hui, il faut privilégier les filières de l’enseignement technique surtout nous sommes dans un pays minier avec des potentialités énormes, il est important qu’on s’oriente vers les filières professionnelles », conseille ce cadre de l’IRE de Labé.

Cette séance de sensibilisation a été précédée par la formation de plusieurs enseignants venus des trois départements de l’éducation sur les deux plateformes d’orientation : le www.parcoursproguinee.org pour l’ETFP et www.gupol pour l’enseignement supérieur. C’est après cette série d’activités que la mission a rendu une visite de courtoisie aux autorités communales, préfectorales et régionales de Labé.


SRP/METFP

LEAVE A REPLY