Home Ecole-Pro METPE: L’Union Européenne Vient au Secours Pour l’Insertion et l’Emploi Décents…

METPE: L’Union Européenne Vient au Secours Pour l’Insertion et l’Emploi Décents…

100
0
SHARE

Le ministre Alpha Bacar BARRY a signé avec la représentante de l’Union Européenne en Guinée une lettre
d’entente du programme d’appui à l’insertion et à l’emploi décent par la formation professionnelle
(PAIED/FP). La signature de ce protocole d’accord s’est déroulé ce mardi 28 novembre 2023 au ministère
de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle et de l’Emploi. Ce projet financé à
hauteur de 26,5 millions d’euros par l’union européenne mais également l’équipe Europe qui regroupe
les agences de développement Belge (ENABEL) et Française(AFD) vise à soutenir l’accès à un emploi
décent par la formation professionnelle.

Par ce projet le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et
ses partenaires entendent non seulement améliorer l’accès des jeunes à des emplois décents à travers
l’amélioration de la qualité de la formation professionnelle avec une attention spéciale au genre ; mais
aussi l’amélioration de la participation du secteur privé et des autorités locales dans les mécanismes
d’insertion professionnelle.

Jolita PONS est l’Ambassadrice de l’Union Européenne en Guinée. Elle décline
les priorités.  »Comme vous le savez, le PAIED, qui sera exécuté sous la tutelle du Ministère de
l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, présente deux axes
d’intervention: Le premier nous permettra d’accompagner le ministère de l’Enseignement technique,
dans son effort pour améliorer la qualité de la formation avec une attention particulière à la formation
des formateurs(…)Nous voulons, comme vous, mettre l’accent sur l’importance du rôle des
professionnels de l’enseignement: ils ont entre leurs mains le futur du pays, il est donc essentiel qu’ils
puissent faire leur travail dans les meilleures conditions possibles. L’amélioration de la qualité de la
formation demande aussi une modernisation des équipements, une mise à jour des programmes
d’enseignement et une gouvernance renforcée. Tous ces aspects seront pris en compte tout au long de
la mise en œuvre du PAIED.

Le second axe de ce programme met l’accent sur la participation du secteur privé dans les mécanismes
d’insertion professionnelle. L’une des difficultés dans la création d’emploi en Guinée provient d’une
inadéquation entre la formation des jeunes et les besoins des entreprises »
,a-t-elle expliqué.

Le ministre en charge de l’Enseignement Technique Alpha Bacar BARRY s’est réjoui de la signature de ce
protocole d’accord. Avec ce projet il promet de mettre un accent particulier sur la formation des
formateurs, mais également la féminisation de l’enseignement technique.  »L’enjeu est à la fois pertinent,
c’est une co-construction qui a tout son sens pour nous, notamment les axes de formation des
formateurs en investissant une bonne partie de ce financement sur l’école normale des professeurs
d’enseignement technique et professionnel. L’autre côté c’est l’axe encouragement, notamment le
genre, envoyer beaucoup de filles à s’intéresser à l’enseignement technique et à la formation
professionnelle. L’amélioration du cursus et du contenu de formation et la diversification. Donc ça vient
en complément des efforts fournis par le gouvernement de la République de Guinée et ça permet
justement de qualifier l’enseignement technique et d’assurer un emploi pour ceux qui utilisent cette
filière  »,
dira-t-il.

En plus de Conakry, ce programme d’appui à l’insertion et à l’emploi décent par la formation Professionnelle (PAIED/FP) touchera également les régions de Boké, Kindia et Mamou.

LEAVE A REPLY