Home Campus Non Orientation des bacheliers dans les Universités Privées: Nènè Houdia BALDE monte...

Non Orientation des bacheliers dans les Universités Privées: Nènè Houdia BALDE monte au créneau

69
0
SHARE

À compter de ce mardi 12 octobre 2021, les bacheliers guinéens sont libres de faire leur choix parmi les Universités publiques, à travers la plate-forme gupol.

Cependant, celles du privé ne sont toujours pas autorisées à recruter des étudiants conformément aux dispositions prises par l’ancien régime. Une situation déplorable pour la présidente de la chambre représentative de l’Enseignement Supérieur Privé, qui dénonce une injustice de la part du régime Condé.

« On n’est pas autorisé à recruter. Dès l’instant que l’onglet est désactivé, les étudiants n’ont aucune possibilité de s’orienter dans les universités privées. Du point de vue des étudiants, ils sont des citoyens guinéens, donc normalement ils devaient avoir les mêmes possibilités de s’orienter dans les universités de leur choix. Nous avons vécu cela comme une injustice, dans ce sens que les infrastructures des universités privées répondent aux normes et standards internationaux. Et nous avons fait énormément d’investissements sur nos ressources humaines », a-t-elle déploré dans l’émission “Mirador” de FIM FM.

Nènè Houdya BALDE invite donc le Colonel Mamadi DOUMBOUYA  à agir sur le champ, afin de sauver ce secteur jugé primordial.

« L’éducation guinéenne dans sa globalité aujourd’hui a besoin d’une attention particulière, celle déjà de faire en sorte que le budget alloué soit un budget conséquent. Et que l’éducation guinéenne soit la priorité des priorités. Et qu’il y ait un partenariat public- privé efficient », a-t-elle plaidé.

mosaiqueguinee

LEAVE A REPLY