Home Ecole-Pro Enseignement Technique : votre quotidien à la découverte de l’EPS EIB de...

Enseignement Technique : votre quotidien à la découverte de l’EPS EIB de Pita

175
0
SHARE

Née en 2013, l’Ecole Privée de Santé Elhadj Ibrahima BARRY de Pita,
poursuit son ascension. Avec 115 Candidats, elle a fait 100% de réussite à l’Examen de Sortie de cette année.

« Le secret c’est très simple », indique d’entrée le Fondateur BARRY
Mamadou Oury. « Nous avons un personnel compétent. Aujourd’hui ceux qui travaillent ici sont compétents. Nous avons plusieurs filières,
nous avons ATS, sage-femme, infirmier d’état, on avait aussi
technicien de laboratoire »,
liste-il, tout en ajoutant que « les
matériels utilisés dans notre salle de compétence, viennent de
l’Angleterre ».

Mamadou Oury BARRY, Fondateur de l’École Privée de Santé d’Elhadj Ibrahima BARRY
de Pita.

Cette réussite de l’EPS EIB de Pita n’est pas obtenue sans coup férir.

« Dans toute chose, il y a des difficultés, mais nous on s’efforce
pour se passer de ces difficultés »,
souligne BARRY Mamadou Oury.

Dr Oumar KANTE ,Directeur Général de l’EPS EIB de Pita.

A en croire le Directeur Général de l’EPS EIB de Pita, l’autre secret
est la priorisation de la pratique. « 12 salles de classe, 2 salles de
compétences, 2 laboratoires plus 3 directions. J’ai un personnel
suffisant, j’ai 22 enseignants plus un effectif 297 étudiants. Ici,
nous avons priorisé la formation pratique par rapport à la formation
théorique… Les cours c’est de 14h à 18h…
Nous avons innové ; tout
élève de la 3ème année doit présenter un thème de soutenance, chacun
sera dans un service de santé, on te donne un thème durant toute
l’année et des documents, et nous avons des membres de jury composé
par des autorités sanitaires, les chefs de service. Tu vas faire la
pré-soutenance et la soutenance, si le document est validé on le met
dans la bibliothèque de l’école. Ce qui fait que nous avons la
certitude que nos élèves peuvent bel et bien affronter les épreuves de
la vie. Pour faire les filières infirmiers d’état, sage-femme,

technicien de laboratoire il faut obligatoirement avoir le bac, pour
la filière ATS, il faut avoir le BEPC »,
a fait savoir Dr Oumar KANTE.

Par ailleurs, la Direction de cette École recrute de très bons
Enseignants.

« Avant l’ouverture nous lançons les candidatures,
lorsque nous avons les dossiers, on fait la sélection. Après la
sélection, l’enseignant est suivi jusque dans la classe, nous voyons
le contenu des cours, mais surtout la manière de communiquer.  Chaque jour il y a une évaluation au niveau des élèves, mais aussi au niveau de l’enseignant »,
confie Dr KANTE.

« Nous avons créé beaucoup de nouveauté pour l’année prochaine. Nous sommes en train de signer un partenariat avec beaucoup d’écoles. Nous demandons aux parents d’élèves d’avoir confiance en nous. La plupart de nos étudiants aujourd’hui assure la garde dans les services de santé et les autorités sanitaires sont satisfaits », ajoute-t-t-il.

« La confiance », le Fondateur de l’EPS EIB de Pita, insiste
là-dessus.

« Nous avons créé cette école pour aider les enfants de
Pita et tous les autres enfants de la Guinée. Il y a beaucoup de
chômage, de banditisme, si maintenant chaque enfant a là où il est
occupé, cela permettra de diminuer ces phénomènes.

Nous remercions les autorités, parce qu’il y a la paix. Quel que soit
l’effort du gouvernement, il ne pourra pas employer tout le monde,
c’est pourquoi, nous avons investi pour assister l’Etat de ce côté.
Aux parents d’élèves nous leur disons que nous avons ouvert cette
école c’est pour tous les enfants. Nous avons l’enseignement général,
nous avons l’enseignement technique en santé. Au lieu de laisser les
enfants passer ailleurs sans rien faire, venez les inscrire »,
lance
BARRY Mamadou Oury.

De retour de Pita, SOW Telico pour, Universiteactu.com

LEAVE A REPLY