Home Ecole-Pro ENAM de Coleah/Rentrée des Ecoles Professionnelles : les cours n’ont pas repris

ENAM de Coleah/Rentrée des Ecoles Professionnelles : les cours n’ont pas repris

236
0
SHARE
Directeur Générale de l'ENAM de Coleah ,Alhassane SYLLA

Comme annoncé précédemment, les Ecoles Techniques et Professionnelles ont rouvert officiellement leurs portes ce lundi, 9 novembre 2020, sur l’ensemble du territoire guinéen. Mais, cette rentrée n’a pas été effective à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM) de Coléah. Plusieurs facteurs, dont l’impréparation de la reprise des cours, expliquent cette situation. C’est ce qu’a confié chez nos confrères de Guineematin.com, Alhassane SYLLA, le Directeur général de l’Ecole Nationale des Arts et Métiers.

« Tous les membres de la direction et les enseignants sont présents. Les élèves aussi sont venus, mais pas en grand nombre. Ceux qui sont venus, nous sommes en train de travailler avec eux pour nettoyer les salles de classe. Le communiqué annonçant la rentrée est sorti le vendredi dernier, donc on n’a pas pu se préparer suffisamment. Mais les préparatifs vont bon train. Tout à l’heure, nous étions en réunion de direction pour définir les grandes lignes de cette rentrée.

Le jeudi, au plus tard, nous allons faire le conseil des professeurs pour mettre en place des commissions qui vont se charger du nettoyage des salles de classe et la préparation des documents didactiques », a-t-il indiqué, tout en se félicitant de l’existence de tout le dispositif nécessaire pour prévenir la pandémie du coronavirus.

Alhassane SYLLA relève cependant une autre situation difficile à gérer pour son école en ce début d’année scolaire. « Cette année est une année particulière et difficile pour nous, dans la mesure où les travaux de rénovation de notre école sont en cours. Une partie sur la corniche et une autre sur le Niger sont en rénovation. Si tout va bien, on doit nous livrer l’infrastructure à la fin de ce mois.

Mais en attendant, on est obligés d’agir sur les deux côtés pour assurer la formation des jeunes. On a déjà grignoté sur l’année scolaire. Donc, on doit mettre les bouchées doubles pour achever les programmes. Pour cela, j’encourage les formateurs et les étudiants à venir en classe », a lancé le Directeur général de l’ENAM.

LEAVE A REPLY