Home Ecole-Pro Enseignement Technique:la Ministre,Djenab DRAME reçoit une délégation de L’UNICEF.

Enseignement Technique:la Ministre,Djenab DRAME reçoit une délégation de L’UNICEF.

145
0
SHARE

Ce vendredi 11 septembre 2020, Madame la Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Djénab DRAMÉ, a reçu une délégation de L’UNICEF, composée de MM. Ephraïm BOHOGWERHE, Chef Section Éducation, Julien YOMBOUNO et Hassimiou DIALLO, Spécialistes en Éducation.Cette rencontre s’est déroulée en présence du Secrétaire Général, Monsieur Michel KOIVOGUI, du Chef de Cabinet, Monsieur Mamady Alkaly CHÉRIF et de l’Attaché de Cabinet, Monsieur Mamady KABA.

Introduisant les Hôtes, le Secrétaire Général a fait une rétrospective de la franche collaborations entre l’UNICEF et le  Département de l’Enseignement Technique, tout en édifiant Madame la Ministre, sur la nature de l’accompagnement de l’Institution vis à vis de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Prenant  la parole, Monsieur Ephraim BOHOGWERHE, Chef Section Éducation de L’UNICEF, a remercié Madame la Ministre et son Cabinet pour cet  accueil chaleureux dont ils ont fait l’objet, mais aussi et surtout l’opportunité qui leur est offerte  d’échanger autour des grands axes de Développement qui figurent dans leur domaine d’intervention auprès des institutions de l’éducation en Guinée; il s’agit notamment de la question de la Formation initiale et continue des éducateurs. Sur le sujet, il existe aujourd’hui de très grandes visions mais qu’il faut améliorer et harmoniser. La floraison des centres d’éducation nécessite forcément la présence d’éducateurs bien formés au niveau du préscolaire.Il a ensuite évoqué le cas des cohortes, une expérimentation qui a eu lieu dans la formation des enseignants dans le passé, et qui mérite d’être analysée afin de tirer les leçons et se faire une idée sur sa relance ou non.

La question de déperdition scolaire est aujourd’hui une question transversale du système éducatif en général. L’absorption des Jeunes non scolarisés et déscolarisés est fondamentale dans la lutte contre la migration clandestine..

Madame la Ministre a également saisi cette opportunité pour remercier et encourager L’UNICEF quant à son appui auprès de son Département, qui n’a jamais croisé les bras face aux questions soulevées. Elle a rappelé l’existence des Centres de Formation Post-Primaire à courte durée bien que limités en nombre, mais concourent à l’octroi de métiers aux jeunes. Cette expérience aussi mérite d’être soutenue et accompagnée. 

Ainsi, en raison de l’intérêt suscité par les débats, Madame la Ministre a sollicité une analyse approfondie avec les services techniques de son Département et l’UNICEF, afin de sortir un document permettant de trouver une solution durable.Pour elle, la Direction Nationale de l’ETFP doit apporter des informations sur le cas des cohortes, la situation de ceux qui ont été formés. A ce niveau une réunion technique sera programmée dans les jours à venir.Elle a enfin souhaité que ces échanges se multiplient pour le bonheur de notre système Éducatif. 

CC/ METFP-E.

LEAVE A REPLY