Home College SLECG et 8 millions : Mohamed Romeo BANGOURA dégaine et traite Aboubacar...

SLECG et 8 millions : Mohamed Romeo BANGOURA dégaine et traite Aboubacar SOUMAH d’égoiste

416
0
SHARE

Le Secrétaire Général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, Aboubacar SOUMAH, a déclaré, ce lundi 18 mai 2020, qu’ils ont abandonné leur revendication de 8 millions comme salaire de base, et a annoncé aussi la suspension de la grève et que les enseignants grévistes sont prêts à reprendre les cours après cette période de crise sanitaire. Un courrier aurait été adressé aux autorités à cet effet.

Dans un entretien téléphonique qu’il a accordé à notre rédaction, l’ancien porte-parole du SLECG, Mohamed BANGOURA, a indiqué être surpris de cette décision.

Selon lui, « tout porte à croire que ça a été une perte de temps, ça a été juste une perturbation des cours. Nous avons simplement fatigué les enfants, parce que consciencieusement le Secrétaire Général savait qu’il était pratiquement impossible d’obtenir 8 millions comme salaire de base, quand on sait que la corporation enseignante a plus de la moitié de l’effectif des fonctionnaires de la République de Guinée ».

Par ailleurs, à l’en croire, ce n’était pas le moment de le faire. « Il devrait le faire avant le déclenchement de cette grève, et aller sur l’article 97 du statut particulier de l’éducation qui pouvait nous permettre d’obtenir une prise en charge du personnel enseignant et de leurs familles dans les établissements sanitaires publics. C’était aussi une autre manière d’améliorer nos conditions de vie à travers la création des mutuelles et des coopératives ».

Mais, Romeo BANGOURA estime que « puisque étant conscient qu’il est impossible d’avoir 8 millions comme salaire de base, il a préféré s’agripper derrière cette expression juste pour un intérêt égoïste et personnel ».

LEAVE A REPLY