Home Universite SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET : Recrutement de 66 Experts Evaluateurs externes à...

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET : Recrutement de 66 Experts Evaluateurs externes à l’ANAQ

611
0
SHARE

Nom du Pays : République de Guinée

Nom du de l’Institution : Agence Nationale d’Assurance Qualité et d’Accréditation/ANAQ

L’Intitulé de la mission de Consultant : Recrutement de 66 Experts Evaluateurs externes à l’ANAQ

Date début : 19 novembre 2018, Date Limite 10 décembre 2018

(Appel à candidature ouvert aux fonctionnaires et non fonctionnaires)

  1. Contexte et justification :

Le système éducatif de la République de Guinée est confronté à de nombreux défis dont entre autres l’inadéquation de la formations aux besoins du marché du travail, le chômage des diplômés, la massification de la population estudiantine, le faible ratio des professeurs de rang magistral. Toutes ces tares ne favorisent pas la formation d’une ressource humaine adaptée et capable de relever les défis de développement socioéconomique de notre pays. Aussi, la prolifération des établissements d’enseignement supérieur, d’enseignement technique et de formation professionnelle et de programmes d’études dans un contexte de laxisme des mécanismes de régulation a entrainé la détérioration significative de la qualité des enseignements et apprentissages.

C’est pour corriger ces aspects lacunaires que le document de Stratégie et Politique de développement de l’enseignement supérieur approuvée pour 2013-2020 en Guinée souligne l’importance du capital humain. Ainsi le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail se sont engagés à améliorer davantage les programmes de formation, à adapter le contenu de la formation aux exigences du marché du travail, à améliorer la gouvernance et la gestion des institutions de l’enseignement, la formation et les centres de recherche. La création par Décret D 2017/007/PRG/SGG du 12 janvier 2017 de l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche (ANAQ) s’inscrit dans ce cadre.

L’ANAQ a pour mission l’évaluation de la qualité de l’éducation et de la recherche offertes par les institutions d’enseignement supérieur, de formation professionnelle et technique et des centres recherche et de documentation, publiques et privées, ainsi que l’accréditation des institutions et des programmes.
Elle est dotée de la personnalité morale et de la personnalité juridique et est placée sous la tutelle administrative et technique du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et sous la tutelle financière du Ministère des Finances. L’ANAQ est un établissement public administratif doté de l’autonomie financière, organisationnelle, et indépendante dans ses jugements et ses décisions. Les activités de l’ANAQ concernent à ce jour 253 institutions d’enseignement supérieur, d’enseignement technique, professionnel et de recherche, publiques et privées.
Pour remplir pleinement sa mission d’évaluation et d’accréditation, le Secrétariat Exécutif de l’ANAQ a, avec l’appui du projet BOCEJ « Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes » (Financement de la Banque mondiale) élaboré les référentiels et guides d’évaluation des institutions et programmes d’enseignement, de formation et de recherche. Pour mettre en œuvre les procédures d’évaluation et d’accréditation, elle doit se doter d’un pool d’experts ayant des compétences avérées et recrutés selon les standards de qualité.

Les évaluations effectuées par l’ANAQ, étant conçues sur le respect des principes d’objectivité, de transparence, de collégialité, de confidentialité, se basent sur le professionnalisme de ses experts externes qui sont recrutés pour leur réputation et expertise dans le domaine de spécialisation. En vue de les familiariser aux grilles d’évaluation, un atelier de partage des référentiels et guides sera organisé à leur intention.

  1. Objectifs :

2.1. Objectif Général

L’objectif général est de doter l’ANAQ des experts évaluateurs pour l’évaluation Institutionnelle en vue de l’accréditation, l’habilitation des établissements d’enseignement supérieur, de formation professionnelle et technique et des centres de recherche ainsi que de leurs programmes.

2.2. Objectifs spécifiques

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Recruter des experts évaluateurs;
  • Former les experts aux référentiels d’évaluation et signature des contrats ;
  • Organiser la visite de terrain des experts avec propositions de décision (accréditation, habilitation,..) aux membres du conseil scientifique.
  1. Résultats attendus :

Les résultats sont :

  • Les experts évaluateurs sont recrutés ;
  • Les experts évaluateurs sont formés aux outils d’évaluation et les contrats sont signés ;
  • Les visites de terrain sont organisées et des propositions de décisions sont données dans le rapport d’évaluation externe aux membres du Conseil Scientifique.
  1. Méthodologie :

La procédure de sélection consistera :

  • Diffusion des appels à candidatures dans les médias
  • Réception des candidatures
  • Examen des candidatures de manière confidentielle par un jury de sélection
  • Publication des résultats
  • Entretien des candidats avec l’ANAQ
  • Déclaration d’intérêt et signature de contrat
  • Formation des experts sur les référentiels et guides d’évaluation et visite de terrain.
  1. Postes à pourvoir :

Le présent appel à candidatures a pour objet de pourvoir à 66 postes d’experts évaluateurs dont 11 par domaine scientifique comme indiqué ci-dessous :

  • Sciences naturelles, agronomiques et environnement
  • Lettres, Sciences humaines et Sciences de l’éducation
  • Mathématiques, Physique, Chimie et Informatique
  • Médecine, Pharmacie, Odonto-Stomatologie, Médecine vétérinaire et Productions animales ;
  • Sciences de l’ingénieur
  • Sciences politiques et juridiques, Sciences économiques et Gestion.

NB : Pour chaque domaine, les experts proviendront de l’enseignement supérieur (3), de l’enseignement technique et formation professionnelle (3), de la recherche scientifique et documentation (3) et des milieux socioprofessionnels (2).

  1. Principales missions des experts

Les principales missions des experts évaluateurs sont :

  • Poser un regard extérieur sur l’analyse et les conclusions du rapport d’évaluation interne ;
  • Attester la correspondance entre la description contenue dans le rapport et leurs constats ;
  • Analyser l’adéquation des ressources aux besoins sur la base du rapport d’évaluation interne ;
  • Evaluer le niveau de réalisation des objectifs décrits dans le rapport ;
  • Donner un avis sur la pertinence et la faisabilité du plan d’action proposé ;
  • Faire toutes recommandations utiles.
  • Sur la base du rapport d’autoévaluation et du guide d’évaluation externe, la mission des

experts évaluateurs se fera suivant les principales étapes ci-dessous :

  • sélection de l’équipe d’experts (2 à 5) selon la taille de l’institution à évaluer ;
  • Vérification de conflits ou proximités d’intérêt ;
  • Avis de non objection de la structure à évaluer sur la liste de l’équipe d’experts proposée ;
  • Signature du contrat et d’une déclaration sur l’honneur de l’expert ;
  • Etude par l’expert du rapport d’autoévaluation et des documents pertinents (référentiels, guides, plan de développement …) ;
  • Réunion d’avant mission de l’équipe d’experts et validation de l’agenda de la visite ;
  • visite sur site et évaluation selon les référentiels de l’ANAQ
    débriefing et conclusion générale de l’évaluation externe ;
  • Elaboration du rapport d’évaluation externe.
  1. Rémunération :

Les experts évaluateurs sont des contractuels de l’ANAQ. Dans le contrat d’emploi, la durée de la mission de l’expert comprend la durée de la visite sur le site et le délai de dépôt du rapport d’évaluation externe qu’il a participé.

  1. Critères et Qualifications les experts à recruter :

Les exigences de base pour l’expert externe sont décrites dans le guide d’évaluation externe de l’ANAQ. En effet, les experts sont choisis en fonction de leur spécialisation et de leur renommée dans le domaine à évaluer.

Ainsi, pour : les enseignants, enseignants chercheurs et chercheurs :

  • Avoir un Doctorat ou équivalent (enseignement supérieur et recherche) ou un Master ou équivalent (enseignement technique, formation professionnelle);
  • Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans le système d’éducation ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’évaluation et des programmes et institutions;
  • Avoir exercé des fonctions de responsabilité au sein des établissements d’enseignement supérieur, d’enseignement technique, formation professionnelle et de recherche / documentation.
    Pour les professionnels :
  • Avoir une expertise avérée en lien avec le domaine évalué;
  • Avoir une expérience d’au moins 10 ans;
  • Avoir réalisé des missions d’évaluation.

 

  1. Informations et dépôt des offres :

Toutes personne intéressée et répondant au profil demandé, est invitée à manifester son intérêt en faisant acte de candidature et en fournissant un CV actualisé et les autres informations prouvant qu’il est qualifié pour exécuter correctement les services décrits ci-dessus.Les manifestations d’intérêt seront déposées sous format PDF à l’adresse suivante : koulare2001@gmail.com ou en version papier au Secrétariat de l’ANAQ, sis au Quartier Kipé Dadiya, Immeuble Kaba-Aglo, Ex Ecole Supérieure du Tourisme et Hôtellerie (ESTH) . La date limite de dépôts des dossiers de candidature est fixée au Lundi 10 décembre 2018 à 16 heures précises.

Important : Les représentants du gouvernement et les fonctionnaires peuvent être engagés pour des marchés portant sur des services de conseil dans le pays de l’Emprunteur, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’experts proposée par un bureau de consultants, sous réserve que cela ne soit pas incompatible avec le droit de la fonction publique ou d’autres lois et règlements, ou politiques du pays de l’Emprunteur et (i) s’ils sont en congé sans solde, retraités ou ont démissionné ; (ii) s’ils ne sont pas engagés par l’organisme pour lequel ils travaillaient avant leur départ en congé sans solde, en retraite ou leur démission11 ; et (iii) si leur engagement ne donne pas lieu à un conflit d’intérêts (voir paragraphe 1.9).

Les candidats ayant les dossiers validés seront informés par voie électronique ou téléphonique des dates, lieux et heures des entretiens de sélection. Pour plus d’informations,
Tél : 628 95 44 50 / 664 51 63 95.

Visitez le site Web :http://www.mesrs.gov.gn.

Le Secrétaire Exécutif de l’ANAQ

Dr Kabiné OULARE

LEAVE A REPLY