Home College Labe/Education : 2è phase de payement des primes d’incitation aux Enseignants

Labe/Education : 2è phase de payement des primes d’incitation aux Enseignants

85
0
SHARE
Après la première phase de payement des primes d’incitation aux Enseignants en situation de classe comme le stipule l’accord récemment signé entre le gouvernement et les plates-formes syndicales, la deuxième phase s’est également inscrite dans cette logique. Ce jeudi 26 mars 2020, les Enseignants des différentes sous-préfectures de Labé et ceux de la commune urbaine ont été conviés à l’ENI sise au quartier Kouroula1 dans la cité de Karamökö Alpha pour percevoir leurs primes d’incitation.

L’atmosphère était bon enfant pour la circonstance. Cette deuxième phase de payement des primes d’incitation aux enseignants de Labé a plutôt réjoui le directeur national adjoint du secrétariat du Ministère de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration. « Nous sommes à Labé pour une mission du gouvernement pour procéder au paiement des primes incitatives accordées au personnel enseignant de la République de Guinée. Et pour notre cas précis, c’est pour payer ces primes à l’ensemble du personnel de l’enseignement de la région administrative de Labé. Aujourd’hui, nous avons commencé par le personnel de l’université de Labé. Après, on a entamé avec une autre sous-préfecture, néanmoins les 13 sous-préfectures sont ici présentes. Tous les enseignants en situation de classe sont concernés par cette prime, sans distinction » a expliqué El hadj Mamadou Ba TOUNKARA.

Pour notre interlocuteur, les Enseignants en situation de classe omis lors de la première phase dont la situation a été remontée, ont vu leurs cas corrigés par la hiérarchie.

« Ce sont des situations qui ont été toutes remontées au niveau du ministère de l’éducation nationale. Ce qui est certain, nous procédons aux différentes corrections au fur et à mesure que nous évoluons. Si quelqu’un a été omis la dernière fois, pour telle ou telle raison, cette fois-ci, j’espère que celui-là pourrait se retrouver dans l’état de payement et bénéficier de sa prime. Et si ce n’est pas le cas, nous avons encore le temps. Soyez sûr que personne ne sera laissé » rassure le directeur national adjoint du secrétariat du Ministère de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration.

Poursuivant sa communication, El hadj Mamadou Ba TOUNKARA lance un appel aux enseignants en ces termes « Il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître l’effort consenti par le gouvernement. Tous les enseignants en situation de classe ont droit à cette prime. Ceux qui ne veulent pas aller en classe qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse ? Je pense qu’il faut être réaliste » conclue-t-il.

LEAVE A REPLY