Home College Eventuel remplacement des Enseignants grévistes : « Personne ne prendra place au...

Eventuel remplacement des Enseignants grévistes : « Personne ne prendra place au niveau d’une école à notre place, parce que nous sommes en grève » dixit Aboubacar SOUMAH

111
0
SHARE

La grève déclenchée par le SLECG et qui affecte faiblement l’école guinéenne, atteint 3 mois, cette semaine.

Face à la « volonté » du gouvernement de faire remplacer des Enseignants qui refusent d’aller en classe, le SLECG ne veut rester bras croisés.

Au cours d’une assemblée générale hebdomadaire ce samedi, à Conakry, Aboubacar SOUMAH a invité les enseignants, à prendre toute leurs responsabilités pour défendre leurs emplois.

« Les dispositions sont en train d’être prises par le gouvernement, avec à sa tête le PM, pour faire échouer notre mouvement au lieu de faire face à nos revendications. Il faudrait que soyons conscients de cela. Aujourd’hui, il est en train de procéder au recrutement pour aller faire remplacer les Enseignants grévistes dans les établissements. (…). Mais, chers camarades, c’est nous qui sommes engagés à la fonction publique. Le gouvernement là a trouvé la majorité d’entre nous dans cette fonction publique. Alors, nous avons le droit de défendre notre emploi. Parce que, les conventions internationales ratifiées par notre pays, protègent l’emploi du gréviste. S’ils s’hasardent à remplacer un d’entre vous, veuillez nous remonter le nom de celui qui le remplace. Si vous remarquez qu’on a envoyé un élément pour remplacer un Enseignant gréviste, prenez toutes vos responsabilités pour défendre vos emplois. Nous prendrons nos responsabilités conformément à la loi. Personne ne prendra place au niveau d’une école à notre place, parce que nous sommes en grève. Nous devons défendre ça. J’invite tous les Enseignants de nous organiser pour défendre nos emplois. Recensez les éléments qui viendront nous remplacer, nous mettrons mains sur eux et nous agirons conformément à la loi », a-t-il exhorté.

LEAVE A REPLY