Home College Labé : les élèves dans la rue et refusent d’être évaluer

Labé : les élèves dans la rue et refusent d’être évaluer

172
0
SHARE
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces apprenants toutes catégories confondues ont très tôt investi les principaux axes routiers de Labé ce lundi 17 février 2020. Ils ont fait le tour des écoles publiques et privées pour empêcher les cours dans certains endroits et des évaluations programmées dans d’autres. Les élèves grognards scandaient des mots hostiles comme : « Alpha Condé zéro, Kassory zéro, Mory Sangaré zéro…. »

Ainsi, des élèves sont très tôt descendus dans les rues pour se faire entendre face à ce qu’ils qualifient de décision unilatérale et inopportune.

Pour se faire, ils ont perturbé les cours dans des écoles publique et privée notamment le collège Konkola et le complexe Saint André pour ne citer que celles-ci. Des écoles dans lesquelles le climat était paisible depuis 08 heures du matin.

Muni de pancartes sur lesquelles ont peut lire ‘’pas de composition sans cours; gouvernement rendez-nous nos droits ; SLECG gérer vos camarades’’ ; les élèves semblent être décidés à défendre leur droit en empêchant toute activité scolaire avant le retour des choses à la normale dans la commune urbaine de Labé.

Déclenchée en début janvier 2020 par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) d’Aboubacar SOUMAH, la grève semblait mieux suivie dans la région administrative de Labé. Sauf que depuis la semaine dernière les cours commençaient à reprendre  progressivement dans la quasi-totalité des écoles.

Une situation qui aurait certainement poussé les autorités de l’éducation à programmer les évaluations en cette semaine.

Correspondant Régionale Cherif Diallo

LEAVE A REPLY