Home News Institut Prix Africain de développement 2022: Dre Diaka SIDIBÉ à l’honneur

Prix Africain de développement 2022: Dre Diaka SIDIBÉ à l’honneur

222
0
SHARE

Le dimanche 18 septembre 2022, Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dre Diaka SIDIBÉ a reçu le prestigieux Prix africain de développement (PADEV 2022), catégorie « Prix africain du mérite et de l’Excellence ».

La cérémonie officielle de remise à été faite en présence du Chef de Cabinet, Thierno Hamidou BAH qui a apprécié cette prestigieuse distinction qu’organise tous les ans la fondation 225 à Kigali (Rwanda).

Des réformes pour aller de l’avant…

Arrivée à la tête du département de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, au mois d’octobre 2021, Dre Diaka SIDIBÉ imprime déjà sa marque.

Du diagnostic du système à la mise en œuvre de sa feuille de route, en passant par ses décisions, l’ancienne Directrice Générale de l’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké sort des sentiers battus. Dès sa prise de fonction, l’Enseignante Chercheuse et Maître assistante certifiée par le CAMES mise sur le travail, ce, conformément aux instructions du président de la Transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Avec son cabinet bien étoffé d’excellents jeunes cadres, la baroudeuse ne se lâche pas pour être sur tous les fronts afin de doter la Guinée d’un système d’Enseignement Supérieur performant. D’où les Actes régulièrement posés, les nombreuses audiences avec les partenaires et visites de terrain.

En moins d’une année, Dre Diaka SIDIBÉ a engagée des réformes qui méritent d’être connues pour le bien des Étudiants, des Enseignants et de la population en général.

Parmi ses réformes, il y a lieu d’énumérer la suspension des formations payantes dans les IES, la mise à disposition de bus pour faciliter la mobilité des Étudiants, la revalorisation des bourses octroyées aux Étudiants, la formation des formateurs (dont 459 enseignants financés pour le master et le doctorat), l’interdiction d’inscription des non-bacheliers dans les Universités privées, la relance du projet des classes préparatoires aux grandes Écoles (CPGE).

Sous le leadership de Dre Diaka SIDIBÉ, la Guinée a abrité pour la première fois la session des comités consultatifs inter africain du CAMES.

Parlant des infrastructures, la Ministre dès son entrée en fonction relance le chantier de l’Université de Labé, ceux de l’UJN de Kankan et de l’UGANC.

À l’ISAV de Faranah, à l’ISSEG de Lambanyi, à l’UGANC, tout comme à l’UGLC-Sonfonia, des nouveaux bâtiments sont construits et d’autres rénovés. Des laboratoires sont aussi construits et équipés à l’ISAV de Faranah et à l’UGANC.

A ce jour, le projet d’extension de l’Université de Kindia suit son cours normal. Pour l’année Universitaire 2022-2023, la réformatrice veut aller plus loin dans ses réformes. Par exemple, elle entend faire revenir le système d’internat ou résidence Universitaire. Cela, pour permettre aux Étudiants de se focaliser sur leur formation.

Avec Dre Diaka SIDIBÉ , le département de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation est en mutation. L’avenir du pays en dépend. 

SOW Telico, Journaliste

LEAVE A REPLY