Home News Institut Enseignement Supérieur : BAH Oury déplore la cherté des frais des Études...

Enseignement Supérieur : BAH Oury déplore la cherté des frais des Études en Master

75
0
SHARE

En Guinée, rare sont ceux qui finissent la Licence et continuent le Master pour faute de moyens financiers. Une situation que le Président de l’UDRG déplore et estime qu’il y a nécessité de revoir le système.

« L’inscription en classe de Master dans les universités publiques de la Guinée coûte en moyenne 15 Millions FG /an. Les étudiants qui peuvent s’acquitter de ce montant ne sont pas nombreux ; obligeant ainsi ceux qui sont d’origine modeste à abréger leurs études.
Cette sélection darwinienne par l’argent prive la Guinée de ses étudiants des plus brillants. Or l’école publique doit favoriser l’égalité des chances de tous ses enfants. Ainsi l’université publique ne doit pas favoriser une reproduction sociale inégalitaire, source de conflits.
Les sociétés qui évoluent à double vitesse engendrent des frustrations et de récurrentes tensions les déchirent. L’investissement dans la matière grise est une nécessité, donc l’université publique doit pouvoir accueillir les meilleurs sujets de manière gratuite.
Agir dans ce sens en rendant gratuit l’accès aux masters aux plus brillants des étudiants sera une action de justice et de solidarité. La justice et la solidarité ne sont-elles pas les principaux piliers de notre devise nationale »
s’interroge BAH Oury.

LEAVE A REPLY