Home College Kindia: Des Enseignants Contractuels dénoncent des enrôlements nocturnes par le ministère de...

Kindia: Des Enseignants Contractuels dénoncent des enrôlements nocturnes par le ministère de Guillaume HAWING (Déclaration)

145
0
SHARE

Vu  l’instruction du Ministre de l’Enseignement  pré universitaire et de l’Alphabétisation en date du 27 Décembre 2021 engageant les enseignants  contractuels de 2018 en attendant un concours de recrutement ;

Considérant l’information reçue de source sûre portant sur l’organisation secrète d’une rencontre d’enrôlement des enseignants contractuels le 28 Décembre 2021 entre 22H et 4H du matin au Collège Sarakoléyah ;

Nous condamnons avec la dernière énergie, ces actions de personnes de mauvaises foi qui ont saboté la remontée de la vraie liste des enseignants contractuels de 2018 ;

Demandons à l’Etat, particulièrement au Ministère de rétablir tous les enseignants contractuels de Kindia dans leurs  droits,

D’impliquer la DPE de Kindia tout en nous associant dans le processus de la remontée de la liste réelle de 2018 ;

Nous contractuels de Kindia ayant servis en 2018, réitérons notre ferme engagement de servir la nation et de veiller sur l’enregistrement correcte ainsi que la remontée de la liste réelle de 2018 ;

Par ailleurs, nous remercions le Président de la République le Colonel Mamadi Doumbouya, le premier Ministre et son Gouvernement pour leur engagement à donner de l’emploi digne et durable à la jeunesse Guinéenne notamment dans le système éducatif.


Nous remercions également les IRE, le DPE, les DSEE, pour l’application de la décision et les syndicats  pour le soutien.
                                                                                                       Kindia, le 14 janvier 2022
                                                 
                                                              Le représentant des Enseignants contractuels de 2018

                                                                                               Mamadou Aliou BARRY

LEAVE A REPLY