Home College Détention d’un Professeur d’avoir enceinté son Élève à Dalaba : des Élèves...

Détention d’un Professeur d’avoir enceinté son Élève à Dalaba : des Élèves en colère perturbent les cours

105
0
SHARE

La journée de ce mardi, 11 janvier 2022, a été très mouvementée dans la commune urbaine de Dalaba où des Élèves du Collège ‘’Centre’’ ont semé le trouble dans plusieurs établissements scolaires de la place. Et, pour cause, l’interpellation d’un Professeur de Français accusé d’avoir enceinté une de ses Élèves de la 10ème année. Les Élèves sont sortis réclamer sa libération. Et, pour se faire entendre, ils sont allés déloger leurs camarades des autres Écoles à coups de jets de pierres. Des face-à-face entre Élèves  ont été enregistrés à plusieurs endroits.

Selon nos informations confiées à notre rédaction, Mamadou Saliou DIALLO, Professeur de Français au Collège ‘’Centre’’, est détenu depuis quelques jours à la police locale. On lui reproche d’avoir enceinté une de ses Élèves âgée de 17 ans (selon la justice) ou 19 ans (selon les responsables de son école). Et, ce mardi 11 janvier 2021, des groupes d’Élèves sont sortis réclamer à cor et à cri sa libération. Ils ont perturbé les cours dans plusieurs Écoles de la commune urbaine.

« Nous étions en évaluation, des collégiens sont venus nous trouver ici avec des jets de pierres nous disant de sortir dans la rue manifester à cause de la détention de leur professeur. Après, ils sont partis à l’École Saint Michel pour faire la même chose. Ils ont même gâté des choses à l’école là-bas », a expliqué Ibrahima DIALLO, Élève au Lycée Behanzin.

Justement, au Collège ‘’Saint Michel’’, on déplore un mur détruit et des portes cassées suite au passage sur les lieux de groupes d’Élèves en rogne. Le principal dudit Collège, Saïkou Oumar BARRY, a encore du mal à cerner les motifs de l’attaque dont son Établissement vient d’être victime.

« Ils (les élèves) sont venus saccager ici par jalousie. Sinon, l’affaire de grossesse ne nous concerne pas et cela ne devrait pas se répercuter sur notre Collège ici. Ils ont défoncé les portes, parce qu’il y avait des élèves qui étaient enfermés là-bas. Il y a eu des portes cassées et ils ont fait tomber le mur de la cour. Heureusement, on ne m’a pas signalé d’abord de cas d’un blessé », a dit le principal Saïkou Oumar BARRY.

Selon plusieurs sources, cette manifestation d’élèves était prévisible. Et, les autorités éducatives (DPE de Dalaba et l’IRE de Mamou) avaient pris le devant pour appeler les élèves du Collège ‘’Centre’’ au calme et à la retenue. Mais, visiblement, ces appels n’ont pas retenu l’attention des élèves qui ont manifesté ce mardi. Et, compte tenu de la tournure des évènements dans cette affaire, les manifestants pourraient avoir gain de cause et obtenir la libération de leur professeur. Mais, à en croire le vice-maire de la commune de Dalaba, Elhadj Saïdou SOW, la famille de l’Élève enceintée accuse aussi le Professeur incriminé de viol. Ce qui risque de compliquer la situation.

« Les élèves n’ont pas étudié ce matin. La famille de la victime s’est plainte à la justice, soit disant que le professeur de français du collège a violé leur fille c’est pourquoi les élèves sont dans la rue. Nous avons été à la justice, il y avait le DPE, l’IRE de Mamou. Et, le juge nous a dit qu’il va gérer cette affaire. Il a contacté ses supérieurs pour savoir leurs avis, parce que lui en personne il prendra fonction ailleurs. On lui a fait savoir que lui il est muté, donc ce n’est pas à lui de gérer la situation. Selon lui, il mettra le professeur à notre disposition jusqu’à son procès. Pour le moment, nous sommes là pour calmer les élèves et nous allons faire appel aux parents d’élèves demain matin pour une réunion de sensibilisation afin de pouvoir calmer cette situation. Les élèves sont répartis en deux groupes : une minorité est pour la libération du professeur et la majorité s’oppose à cette proposition, parce que le prof à très mal fait », a indiqué Elhadj Saïdou SOW, dépêché sur le terrain pour calmer les Élèves surexcités.

A suivre !

Guineematin

LEAVE A REPLY