Home College Lettre Ouverte au Ministre Guillaume HAWING (Ibrahim MANSARE )

Lettre Ouverte au Ministre Guillaume HAWING (Ibrahim MANSARE )

302
0
SHARE

Mot de satisfaction et de remerciements au ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation Monsieur le ministre.

 La prise du pouvoir le 5 septembre par le CNRD, sous la direction du Président Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a suscité un immense espoir pour la refondation de l’Etat dans tous les domaines.

Ainsi, l’Union des Écoles Franco-Arabes de Guinée a, à travers une déclaration publique du 11 septembre, marqué son soutien indéfectible à l’élan du changement irréversible visant à ne laisser personne pour compte. En effet, nos espérances les plus profondes commencent à trouver des réponses satisfaisantes de la part des nouvelles autorités. Pour preuve, votre département vient de donner satisfaction à l’une de nos doléances en rétablissant les lauréats des écoles franco arabes dans leur droit aux bourses d’étude au Maroc, qui avaient été suspendues depuis 2012 par les autorités d’alors sans fondement valable.

 C’est pourquoi, nous avons le plaisir de vous exprimer, au nom de l’Union et des anciens boursiers guinéens arabophones du Maroc, nos sentiments de gratitude et de reconnaissance pour votre implication personnelle dans la réparation de cette injustice à l’égard de l’enseignement franco-arabe. Or, il convient de rappeler l’inestimable rôle des élites issues de cet enseignement dans le processus de développement socio-économique du pays, notamment dans la promotion du multilinguisme, des relations d’amitié et de coopération fructueuses avec les pays arabes, ainsi que la réalisation des actions philanthropiques et sociales telles que la construction d’infrastructures socio-éducatives et la promotion des valeurs de paix, de tolérance et de dialogue interreligieux. 

À cet égard, il serait judicieux que le gouvernement fasse appel à toutes les forces vives de la Nation, y compris les arabophones, en vue de réussir la délicate entreprise de refondation de l’Etat, amorcée depuis le 5 septembre dernier. Pour finir, nous formons nos vœux ardents de plein succès et de grâce divine pour les autorités dans l’accomplissement de leur mission, et nous en appelons à la bonne foi de tous et de chacun en vue de leur accompagnement sincère dans l’intérêt du peuple. 

Vous en souhaitant bonne réception, nous vous prions de croire, monsieur le ministre, en l’assurance de notre haute considération.

MANSARE Ibrahim, Consultant en Finance Islamique Porte-parole de l’union des Écoles Franco-Arabes de Guinée.

LEAVE A REPLY