Home Campus «Nous évoluons avec les Institutions Similaires ayant les mêmes Objectifs que nous…»...

«Nous évoluons avec les Institutions Similaires ayant les mêmes Objectifs que nous…» dixit Pr. Youssouf SIDIME DG,Institut Supérieur des Sciences et de Médecine Vétérinaire de Dalaba

191
0
SHARE
Pr. Youssouf SIDIME,Directeur Général de l'Institut Supérieur des Sciences et de Médecine Veterinaire de Dalaba(ISSMV)

Dans une interview accordée à notre rédaction, le Directeur général de l’Institut Supérieur des Sciences et Médecine vétérinaire de Dalaba est revenu sur les domaines dans lesquels cette institution est basée. Pr. Youssouf SIDIME a également invité les bacheliers de venir s’inscrire dans cette institut.

L’Institut supérieur des Sciences et de Médecine Vétérinaire de Dalaba a ouvert les portes en 2006. C’est un établissement public à caractère autonome placé sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Laboratoire d’ISSMV de Dalaba.

Cet Enseignement a pour vocation de former les jeunes Bacheliers dans les disciplines de médecine vétérinaire, la technologie et le contrôle des produits alimentaires et dans les sciences halieutiques notamment la pêche et aquaculture.

Dans la Salle de Labo.

 << Mais nous développons aussi la recherche scientifique dans le domaine de la santé animale, dans le domaine de l’agroalimentaire, dans le domaine de la pêche aquaculture et aussi dans un domaine transversal qui est la gestion du domaine durable des écosystèmes et de l’environnement >>  a fait savoirs le DG .

Direction d’ISSMV de Dalaba.

Poursuivant son allocution, il a indiqué l’importance de former des jeunes dans ces domaines pourvoyeurs d’emplois. « Les jeunes qui finissent dans cette Ecole auront la possibilité de travailler au compte de l’État, au secteur privé. Ceci fait que c’est une Ecole ou un créneau pour la formation, mais aussi un créneau pour l’employabilité. C’est pourquoi à ce jour malgré sa petite taille il y a 1113 Etudiants guinéens et étrangers. Parce que nous avons une quarantaine d’étudiants originaires de sept pays africains. La Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Tchad, le Bénin, le Togo, le Niger et la Centrafrique. Donc, les Enseignants ont une très bonne relation avec les étudiants. Les quarantaines d’Enseignants qui sont là se comportent très bien >> a-t-il fait savoir.

Une Photo après, une visite guidée.

Dans ses perspectives, Pr Youssouf SIDIME a souligné qu’il a l’intention de faire de cette école un centre d’excellence sous régional voire régional. << Il y a des domaines dans lesquels nous voulons excéder. Dans ça, nous avons l’ambition de développer les thématiques de recherche qui intéressent dans des domaines de la santé publique animale ou humaine. Il y aussi dans le domaine agroalimentaire, la transformation de produit agroalimentaire qui constitue de nos jours un pays qui se veut émergent, un pays dont la vocation est essentiellement agro-pastorale >> souhaite Mr SIDIME.

Une Poignée des mains avec le DG,après l’interview.

<< Nous évoluons avec les institutions similaires ayant les mêmes objectifs que nous. Tel que l’école inter état de sciences de médecine vétérinaire de Dakar, l’institut agrovétérinaire de Harvard et le centre CIRA de France >>, a-t-il confié.

Le responsable de Labo donne des explications a notre journaliste.

Au terme de notre entretien le Directeur Général de l’Institut Supérieur des Sciences et de Médecine vétérinaire de Dalaba a invité les Elèves de venir vers son institut. Par ailleurs, il appelle à l’État aussi de continuer de les supporter comme le passé. << Parce que la création de cette école émane de la compréhension de l’État de la nécessité de l’agroalimentaire. Je dirai donc à l’État de continuer à nous supporter. Parce que les spécificités des filières que nous donnons ici, les particularités des Enseignements que nous donnons ici font qu’il y a un besoin  en matière de laboratoire, de matériels de travaux publics >> a-t-il lancé.

Entretien réalisé par SOW MO YAYE

LEAVE A REPLY