Home Entreprenariat PNUD Programme INTEGRA: atelier d’idéation et de créativité

PNUD Programme INTEGRA: atelier d’idéation et de créativité

166
0
SHARE

L’atelier d’idéation et de créativité au profit des jeunes qui ont postulé pour intégrer le parcours d’accompagnement, initié par le PNUD dans le cadre du Programme INTEGRA a démarré ses travaux dans la matinée de ce Vendredi 20 Décembre 2019 à l’Hôtel Safitel de Dalaba. Ainsi, ce sont 40 jeunes dont 16 filles, venus de Dalaba, Pilta et Mamou qui suivent cette formation sur la mise en pratique de leurs idées de projets.

En effet, c’est dans un contexte marqué par la rareté et de recul de l’emploi salarié, et la tentation vers l’immigration clandestine, que la Délégation de l’UE en Guinée a confié à l’Agence belge de développement (Enabel) en Guinée l’exécution d’un Projet d’Intégration socio-économique des migrants potentiels et retournés par la création d’emploi sur l’axe Conakry – Kindia – Mamou – Labé (programme Intégra-Enabel) en Co-délégation avec deux agences des Nations-Unies que sont le PNUD et UNCDF.

Les activités du PNUD dans ce programme INTEGRA, coordonnées par El Hadj Mamadou Diallo, visent fondamentalement à encourager l’auto-emploi (indépendant) et l’entrepreneuriat chez les jeunes de la tranche d’âge 18 – 35 ans le long de l’axe Conakry – Mamou.

Ainsi à terme, il sera réalisé dans le cadre du programme INTEGRA/PNUD, l’identification de 500 jeunes porteurs d’initiatives d’autonomisation ou de projet entrepreneurial. Ces jeunes, à travers un processus d’orientation socioprofessionnelle et sur la base de leur bilan de compétence, seront classés suivant deux catégories socioprofessionnelles : Les INDEPENDANTS (plus de 80%) et Les ENTREPRENEURS (moins de 20%).

Un parcours d’accompagnement spécifique à chacune des deux catégories socioprofessionnelles sera mis en œuvre. Cette distinction dans le dispositif et les outils d’accompagnement du jeune en fonction de sa catégorie socioprofessionnelle (Indépendant et Entrepreneur) permettra d’assurer le succès de son projet d’autonomisation ou entrepreneurial au terme de son parcours.

L’objectif général de cet atelier est de permettre aux jeunes d’affiner leurs idées de projet entrepreneuriales et/ou de développer des pistes d’évolution et de consolidation de leurs entreprises déjà en activité, en vue de stimuler la créativité chez les jeunes et de permettre aux jeunes de réfléchir en termes de problèmes-solutions et produits-clients et de conduire les jeunes à générer des idées de projet entrepreneurial et/ou d’affiner leurs idées préexistantes.

Pendant la première journée, les jeunes participants, ont été répartis en groupe pour travailler autour de thématiques ou d’idées de projets en lien avec la modernisation de l’Agriculture, la collecte et la transformation des déchets, les Nouvelles technologies de l’Information et de la communication, l’Energie et l’agro-Business sous le coaching des formateurs de Osez innover, Ose ton Emploi, Saboutech et Jatropha.

Fatoumata Binta Niakaté, participante, très satisfaite, a remercié le PNUD pour cette initiative : Je remercie le PNUD qui a vraiment le souci du devenir des jeunes pour l’opportunité qu’il nous offre. Nous, les jeunes, nous pouvons avoir de très bonnes idées de projets mais si nous ne bénéficions d’accompagnement, on risque de tomber dans le découragement et d’avoir des tentations pour l’exil. C’est pourquoi je salue cet accompagnement du PNUD à travers INTEGRA qui peut nous aider à devenir des modèles d’inspiration pour la jeunesse.

C’est le Secrétaire Général Chargé de l’Administration, Mr Karamo Kaba, qui a présidé l’ouverture officielle de cet atelier, en présence du Directeur préfectoral de la jeunesse et du Coordonnateur du Programme INTEGRA-PNUD, El Hadj Mamadou Diallo, entouré de toute son équipe.

El Hadj Mamadou Diallo, après avoir défini l’objectif de cet atelier, qui vise à renforcer les capacités de jeunes potentiels entrepreneurs dans la structuration et pour mieux le peaufine leurs idées de projet a indiqué que ces jeunes vont suivre un processus de sélection pour participer à l’accompagnement du programme INTEGRA à travers les incubateurs et bénéficier de financements d’autres partenaires

Pour Karamo Kaba, je salue cette initiative du l’Union Européenne et du PNUD. Grâce à eux, les jeunes peuvent monter leurs projets sur place et éviter de s’aventurer dans la Méditerranée car nous connaissons tous les conséquences de cette aventure. L’UE et le PNUD aident la jeunesse à se prendre en charge en créant leurs entreprises. Une chose que je salue très sincèrement au nom du Gouvernement. Avec l’appui de ces partenaires, le flux migratoire de la Guinée vers l’Occident sera considérablement réduit. Car ce phénomène constitue une réelle préoccupation pour le Gouvernement. C’est pourquoi, nous saluons vivement l’accompagnement des partenaires bi et multilatéraux plus particulièrement le PNUD et l’Union européenne.

#Prgramme_Integra

LEAVE A REPLY