Home College Aboubacar Soumah contre Kadiatou Bah et vice-versa : les deux procès ...

Aboubacar Soumah contre Kadiatou Bah et vice-versa : les deux procès renvoyés en décembre

12
0
SHARE

Deux procès impliquant les deux camps rivaux se réclamant chacun du SLECG
étaient programmés ce mercredi, 06 novembre 2019, au tribunal de première
instance de Dixinn. Les deux affaires ont été ouvertes avant d’être
aussitôt renvoyées en décembre prochain.

Ce sont deux dossiers qui opposent les mêmes parties. Dans le premier
procès qui s’est ouvert ce mercredi, c’est Aboubacar Soumah, le secrétaire
général du SLECG et Mohamed Bangoura, le responsable de la communication de
la structure, qui poursuivent Kadiatou Bah, secrétaire générale de l’autre
SLECG et deux de ses proches : Mohamed Camara et Ousmane Tanou Baldé, pour
injures, diffamation et dénonciation calomnieuse. Dans la seconde affaire,
c’est dame Kadiatou Bah et Mohamed Camara qui poursuivent Aboubacar Soumah
et Mohamed Bangoura pour injures et diffamation.

A l’ouverture du procès sur le premier dossier, le ministère public a
sollicité une jonction de procédures pour que les deux affaires soient
jugées ensemble. Une demande approuvée par le camp Kadiatou Bah mais
rejetée par celui d’Aboubacar Soumah. « Nous nous sommes opposés à cette
jonction de procédures parce qu’en réalité, nous sommes en matière pénale.
On ne peut pas être dans le même dossier : prévenu, partie civile,
procureur et être suffisamment responsable », a expliqué maître Salifou
Béavogui, avocat du camp Aboubacar Soumah.

Finalement, le tribunal a décidé de rejeter la demande de jonction de
procédures et de juger les deux affaires séparément. C’est alors que le
camp de Kadiatou Bah a demandé le renvoi des deux dossiers en raison de
l’absence de certains de ses avocats. « C’est pour une cohésion qu’on a
demandé ce renvoi parce que Kadiatou Bah a trois avocats. Donc les deux
autres étant absents, j’ai sollicité un renvoi pour que les deux soient là
afin qu’on puisse dynamiser la défense », précise Mory Saa Tolno, l’un des
avocats de Kadiatou Bah.

Même si l’avocat du camp Soumah s’est opposé à la demande de renvoi du
premier dossier dans lequel il est partie civile, le tribunal a décidé de
renvoyer les deux dossiers au 04 décembre 2019.

SOW Telico

LEAVE A REPLY