Home Vogue Le racketteur Amadou Diaby, son sbire de journaliste alimentaire Lamine Mognouma Cissé...

Le racketteur Amadou Diaby, son sbire de journaliste alimentaire Lamine Mognouma Cissé et le couple d’avocaillons : Les Bulldogs Bayo

190
0
SHARE

Le journaliste Lamine Mognouma Cisse dont la cupidité n’est plus à démontrer (auteur de l’article ci-dessous qu’il n’a pas osé signer par lâcheté) continue de sucer le pauvre Amadou Diaby en le bernant par des écrits qui ne trompent plus personne et qui ne lui apportent rien du tout contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Le tragi-comique communiqué des avocats Bulldogs Bayo ci-dessous est un drame pour Amadou qui a souillé lui même son honneur en le transformant en ballon de football abandonné dans les pieds des gamins du quartier qui s’amusent avec comme il se doit.

Qui a mandaté Diaby a piqué l’argent de l’entraîneur,de l’encadrement technique,du ministère des sports entant que délégué fédéral à la Can ( 70 000 $ ),des joueurs binationaux qu’il sélectionnait par mercantilisme à coup de fortes sommes d’argent,des sur facturations de maillots etc..? Personne ! Si ce n’est sa cupidité.

Il ne doit en vouloir qu’à lui même.L’agitation des Bulldogs Bayo est compréhensible.Ils sont dans leur rôle de racketteurs par le biais du recèle des fonds colossaux indûment amassés par leur client qu’ils sont décidés à sucer jusqu’aux os. Ils devraient faire attention cependant.

C’est un diable qu’ils essaient vainement de défendre.Leur réputation a commencé d’ailleurs à en prendre un coup sérieux sur les réseaux sociaux en ce qui concerne Me Barry Adama Mme Bayo dont le passé conjugal trouble y est étalé à volonté (notre sœur n’aurait pas été catho dans sa 1ère union avec l’éminent avocat Me Sampil… ce qui lui valût d’être congédiée pour avoir contracté une grossesse en dehors du mariage). A t’elle besoin de réveiller sur la place publique un tel passé déshonorant pour un vouyou? Entant que mère je dis non !

C’est pourquoi je lui demande de méditer encore pendant qu’il est temps en renonçant à l’argent sale de Diaby qui pourrait la trimballer demain devant les barreaux pour recèle de biens mal acquis.Sinon même Toto sait dans les milieux sportifs et politiques qui connaissent Amadou Diaby que c’est sa voix qui est sur l’audio dont parle Me Bulldog Bayo.

C’est un drame pour Diaby que de laisser dire dans ce communiqué (malheureusement c’est un analphabète qui ne sait ni lire ni écrire) qu’il a réfuté sa propre voix devant la commission d’éthique. Ce traitre malien d’avocaillon qui ne vise que la poche d’Amadou aura sur la conscience la future probable radiation de son client qu’il pousse vers la perdition. Pour un Amadou Diaby jeune 5 ans c’est vite passé.

S’il fait amende honorable il peut toujours revenir dans le sport. Mais s’il prend la radiation à vie comme tout porte à le croire avec toutes les preuves disponibles, il n’aura que ses yeux pour pleurer tandis que le piètre avocat Bayo va disparaître dans la nature en chantant qu’il n’avait pas d’obligation de résultat. Je hais Amadou pour ce qu’il a fait mais je le préfère encore à ce cynique couple d’avocats qui veut le propulser en enfer. Il l’aura mérité de toutes les façons.

Authentifier la voix d’Amadou Diaby est un jeu d’enfant. Il suffit d’exiger sa présence à l’audience; présenter dans le dossier quelques vidéos de conférence de presse qu’il a animées; Présenter à l’audience des collaborateurs et amis pour reconnaître sa voix parmi lesquels on peut citer Antonio Souare le Président de la fédération; le congolais Veron Monsengo par qui jure Amadou à la Fífa; Fodeba Isto Keira le secrétaire général du ministère des sports, chef de la délégation à la Can 2019; Deux membres statutaires qui l’ont élus, le directeur national des Sports; le Président du club qu’il a dirigé pendant plus de 5 Baraka; deux journalistes sportifs;deux cadres de l’administration fédérale; Le tout couronné par des experts en authentification de voix à la charge bien sûr de la fédération au nom de laquelle la commission d’éthique a rendu son jugement.

Les autres preuves matérielles (photos, reçus, échanges de mails avec Paul Put, relevés bancaires etc.) se passeront de commentaires. Il est à rappeler que les témoignages peuvent se faire par vidéo-conférence. Il suffit de le préciser dans le mémoire de répliques au début de la procédure sous peine de nullité tout en désignant les noms des témoins et donner des explications brèves de ce sur quoi ils vont témoigner. Indiquer également les noms des experts d’authentification de voix choisis. Tout ceci dès au début de la procédure sous peine d’irrecevabilité.

Amadou Diaby déjà enterré par la commission d’éthique est sur le point d’être exhumé et renvoyé dans sa tombe définitivement avec une grosse chaîne cadenassée autour par le TAS. Telle est la triste réalité à laquelle il sera confronté les prochaines semaines par le fait des controversés Bayo malio-guinéenne qui ne veulent pas lui dire la vérité.

Personne comme le déclare le berger allemand pardon malien Bayo n’a la prétention d’intimider Diaby d’aller au TAS. Certains comme moi voulons tout simplement qu’il profite de cette mane volée au peuple au lieu de la dépenser pour une cause perdue d’avance et qu’il se réfugie dans son Congo natal coacher des artistes le temps de purger sa peine qu’il mérite amplement en attendant qu’un mandat international soit décerné contre lui au pénal pour qu’il rende gorge.

À bon entendeur, salut !

Raby Sow

Cliquer pour prendre connaissance du communiqué des avocaillons du prédateur Amadou Diaby.

LEAVE A REPLY