Home College Education : « Je suis vivant, je ne vois pas, qu’est-ce que...

Education : « Je suis vivant, je ne vois pas, qu’est-ce que j’ai fait de spécial, pour que l’école porte mon nom…» dixit Alpha Condé

210
0
SHARE


A Simbaya gare, dans la commune de Ratoma, le président Alpha Condé, venu pour inaugurer l’ancienne école privée « Ahmadou Dieng » que l’Etat a reprise, n’a pas procédé à la remise officielle des clés.

« (…) En effet, notre objectif, est de faire que tous les enfants de Guinée, là où ils sont, puissent aller à l’école.  (..) Mais ma chère amie madame Dieng, a un peu précipité les choses, car avant de mettre ces écoles à disposition, il y a trois étapes. La première, nous avons des experts qui vont faire les expertises de tous les bâtiments et deuxièmement, une négociation entre le ministère de l’éducation et le ministère des finances, car c’est l’argent public donc, l’argent public, obéit à des règles très précises », a expliqué le président Professeur.

Mais le Président Alpha va plus loin.

Mme Dieng Ramatoulaye Sow, qui avait auparavant donné le nom de l’école au Chef de l’Etat ‘’Lycée Professeur Alpha’’, s’est vue mise devant une situation très compliqué devant la population.

Alpha Condé ne veut pas de ce nom. Il préfère que le nom soit donné à une figure de l’histoire du pays, tout en s’excusant.

« Comme il y a eu une grande mobilisation, je suis venu pour ça, sinon on devait attendre d’abord que ces différentes étapes, soient franchies.  Ensuite, je suis contre le culte de la personnalité. Je suis vivant, je ne vois pas, qu’est-ce que j’ai fait de spécial, pour que l’école porte mon nom, alors qu’il y a d’autres personnes illustres en Guinée, donc, ici nous allons donner le nom d’un grand intellectuel, et un grand professeur mais qui méconnu aujourd’hui, et la deuxième école aussi à un syndicaliste qui a servi la Guinée. Donc cette école désormais au lieu d’Alpha Conde, ça sera l’école, « Bah Ibrahima Kaba » et l’autre école ça sera « Koumandjan Keita ». Donc, nous allons reporter la remise des clés et la visite à la fin des procédures. Je m’excuse », a plaidé Alpha Condé.

Après l’allocution du tout nouveau maire de la commune de Ratoma, Issa Soumah, le ministre de l’éducation dont le nom et le discours, avaient pourtant été annoncés, avait déjà quitté les lieux, bien avant.

Et le président Condé a lui, décidé de reporter la cérémonie de remise officielle des clés à une date ultérieure.

Attendons de voir!

SOW Telico,pour universiteactu.com

LEAVE A REPLY