Home Etudes Universités privées : L’ANAQ certifie 5 programmes pilotes

Universités privées : L’ANAQ certifie 5 programmes pilotes

155
0
SHARE

U

L’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ) a procédé, ce vendredi, 12 juillet 2019, à la cérémonie de remise des certificats d’accréditation de 5 des 11 programmes pilotes proposés par 6 établissements d’enseignement supérieur privés.

En effet, l’ANAQ est un établissement public administratif créé en janvier 2017.

Elle est placée sous tutelle technique du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et la tutelle financière du ministère en charge des finances. L’ANAQ accrédite les programmes et habilite les institutions.

À en croire Pr Kabiné Oularé, secrétaire exécutif de l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité, les critères de cette évaluation figurent dans leur référentiel d’évaluation. Il s’agit d’un guide qui indique un certain nombre de normes auxquelles une institution d’enseignement supérieur doit répondre pour être compétitive au plan national. Selon lui, chacun pense que son université ou son programme est meilleur. « Mais, évalués par une instance neutre, indépendante, les résultats sont plus crédibles. L’importance de cette évaluation est de certifier la qualité que les programmes et les universités ont par rapport à leur fonctionnement », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Pr Oularé rappelle qu’aucune université publique n’a participé à cette évaluation. « C’est des programmes pilotes qui sont travaillés avec le programme BOCEJ, qui ont bénéficié des fonds compétitifs qui ont été enrôlés pour ça. Mais en octobre, on va lancer une évaluation à grande échelle où toutes les universités feront partie », a-t-il précisé. « Il y a eu 11 programmes qui ont postulé, appartenant à six établissements, dont 4 universités et deux écoles professionnelles », a souligné le secrétaire exécutif de l’ANAQ.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Binko Mamady Touré, persiste et signe que dans les prochaines évaluations, toutes les universités seront  contraintes de venir. Qu’il s’agisse des institutions d’enseignement publiques ou privées, ou des centres de formation professionnelle », a-t-il déclaré.

Dr Binko Mamady Touré prévient qu’à défaut d’être accréditée, la ‘’formation va être fermée’’ pour les prochaines années. « Chaque année, les résultats vont être publiés, pour que les jeunes sachent vers quelle école et quelle filière aller. Même les institutions vont être accréditées », a-t-il souligné.

À préciser que seulement 3 établissements d’enseignement supérieur sur 6 concurrents se sont partagés les 5 programmes accrédités. Ces universités sont : l’Université Nongo Conakry (licence économie), l’Université Kofi Annan de Guinée (licence droit et licence génie civil), et l’Université Mercure International (licence gestion commerciale et financière, et licence journalisme et communication). 

Tidiane Diallo, pour universiteactu.com

LEAVE A REPLY