Home Pre-Universitaire Guinée: Les élèves du lycée-college de sonfonia menacés d’expulsion pour le non...

Guinée: Les élèves du lycée-college de sonfonia menacés d’expulsion pour le non payement de location

170
0
SHARE

Depuis plusieurs mois, pour des raisons de vétusté, le lycée-collège de Sonfonia, commune de Ratoma est fermée.  C’est dans une école privée au quartier Yattaya dans la même commune, que les élèves suivent les cours. Ce lundi, 06 mai 2019, ils ont été mis dehors, les portes de l’école fermées, par les propriétaires des lieux qui réclament au département de l’Education des frais de locations non-payés.

Le ministère en charge de l’Education Nationale, qui n’a pas respecté ses engagements contractuels, a trouvé un nouvel arrangement qui a permis de rouvrir les portes de l’école jusqu’au 25 mai, le temps de faire face à leur engagement vis-à-vis du propriétaire de l’école privée qui a accueilli les élèves du lycée-Collège de Sonfonia.

«C’est juste pour une période déterminée, allant du 06 au 25 mai parce-que le ministre est en Arabie Saoudite. A son retour, qu’ils vont régler le problème. Si rien n’est fait, lui-même nous a dit de fermer notre école. C’est ce que le chef de cabinet nous a fait comprendre. Il a aussi insisté que si rien n’est fait jusqu’au 25 mai, qu’il nous donne l’autorisation de fermer notre école. Donc c’est cet accord verbal qu’on a trouvé hier lundi au ministère de l’Education Nationale… Si cette période s’épuise et qu’il n’y a rien, on va fermer notre école»,  a déclaré Abdourahamane Sylla, le représentant du complexe scolaire qui a  mené les négociations avec le département.

Approché, le proviseur du lycée-collège de Sonfonia, Moussa Kaba, a confié à notre reporter que les cours reprennent dès ce mercredi 8 mai.

Il a par la suite rassuré aussi que les cours des deux jours perturbés seront rattrapés. Des mesures, dit-il, sont déjà prises dans ce sens pour organiser des séances de rattrape.

A noter que plus de 1700 élèves sont concernés par cette situation.

À suivre!

SOW mô YAYE pour universiteactu.com

LEAVE A REPLY