Home Pre-Universitaire Abdoulaye Sow promet de déclencher une grève générale et illimité si la...

Abdoulaye Sow promet de déclencher une grève générale et illimité si la signature du protocole d’accord entre le gouvernement et le SLECG n’a pas été respecté.

196
0
SHARE

l’Union Syndicale de Travailleurs de Guinée (USTG) a tenu un point de presse à son siège à Kaloum ce vendredi 18 janvier 2019. Cette structure syndicale a mis deux accent dans son discours. Le refus de leur insertion syndicale au port autonome de Conakry.  Abdoulaye Sow promet de déclencher une grève générale et illimité si la signature du protocole d’accord entre le gouvernement et le SLECG n’a pas été respecté.Selon le secrétaire général de l’USTG Abdoulaye Sow ce qui se passé hier au port de Conakry est une honte pour notre pays. Cette centrale syndicale à été empêché de participer à des consultations sociales: « Nous sommes arrivés au port avec l’inspection générale du travail Pour la signature du protocole d’accord électorale nous a caché. Ça été fait en cateminie  électorale. Ça été en cateminie sans la présence de l’USTG. Ils ont projeté les élections sans nous informées. Nous avons été informées par les travailleurs. Nous sommes venu pour participer à ces élections, on nous a barré la route. On a nous que nous n’avons pas accès alors que ces de consultations sociales que nécessite la participation des centrales syndicales surtout  c’est nous qui avons mis en place la section syndicale » a-t-il rappelé.Pour les responsables de l’USTG, le gouvernement d’Ibrahima Kassory Fofana ne veut pas respecter le protocole d’accord soigner avec le SLECG. Abdoulaye Sow a brandit des menaces « si d’aventure le gouvernement ne respecte pas ce protocole l’USTG, le mouvement syndical guinéen, nous seront dans l’obligation de déclencher une grève générale et illimité dans tout le pays jusqu’à ce que ce protocole d’accord qui a été fait difficilement soit respecter pour l’avenir de notre pays » souhaite Abdoulaye Sow.Dans les prochaines revendications  de l’USTG, le cas de l’inspection générale du travail sera une priorité à promis le syndicaliste « aujourd’hui nous, nous ne pouvons pas compter sur notre administration du travail qui à échoué. Si ça contenu nous auront dans l’obligation d’intégrer dans nos prochaines revendications l’assainissement de l’inspection générale du travail pour n’y mettre des cadres intègres sur l’avenir de notre pays » a-t-il indiqué.La réunion convoquée ce vendredi par le ministre du travail, les structures syndicales a été reporté à cause du SLECG qui refuse que les autres centrale syndicales prennent part à cette réunion.                       Amadou Tidiane Diallo

LEAVE A REPLY