Home Non classé Michel pépé Gbalamou s’adresse à Aboubacar Soumah « nous n’accepteront pas que ça...

Michel pépé Gbalamou s’adresse à Aboubacar Soumah « nous n’accepteront pas que ça soit le SLECG seul qui aille toiletté le fichiers de l’éducation »

226
0
SHARE

Le Syndicat National de ‘Éducation (SNE) a salué les démarches qui ont aboutit à la signature d’un protocole d’accord entre le SLECG et le Gouvernement guinéen. Le secrétaire général Michel Pépé Gbalamou a aussi exprimé d’une perte face à impossible règlement de compte lors du toilettage du fichiers de l’éducation.
Le secrétaire général du syndicat national de l’éducation (SNE) se réjouit des négociations qui ont aboutit à la suspension de la grève déclenchée depuis le 3 octobre 2018 par le SLECG « après la signature de l’accord le SNE s’est regroupé pour prendre acte de la signature du protocole d’accord entre le SLECG version Aboubacar Soumah et le gouvernement. Ça va dans l’apaisement du climat social et de la stabilité dans nos concessions scolaires » a lancé Michel pépé GbalamouLe secrétaire général du syndicat national de l’éducation (SNE) a exprimé ses craintes face aux toilettage du fichiers de l’éducation qui selon lui pourrait aboutir à un règlement de compte de la part du SLECG. « le général Aboubacar Soumah avait déjà dit à ses démembrement et qui les ont menacé d’abord là-bas et vous vous partez en classe. Le jour ou la grève sa cesser on viendra vous recenser et on va vous mettre parmi les fictifs. Donc les menaces sont suffisamment sérieuses que nous, nous n’accepteront pas que ça soit le SLECG seul qui aille toiletté le fichiers de l’éducation » prévient Michel pépé Gbalamou.Ces responsables du syndicat national de l’éducation (SNE) souhaite la composition d’une nouvelle commission pour un toilettage équitable du fichiers « nous, nous n’avons dit ce point là pour que ça soit suffisamment toilettés  il faudrait que le (SNE) soit associer. Et je crois à date de tractations sont en cours pour créer une seconde commission qui va être composer du Syndicat de l’éducation SNE et la fédération syndicale de professionnelle, et du SLECG version Dame Kadiatou Bah pour faire en sorte que la crise soit juguler pour éviter des frustrations » a indiqué le S/G du SNE. Michel pépé Gbalamou rappel que cette démarche du gouvernement est une manière de reporté la crise. Il souhaite un diagnostic systématique pour mettre un terme à cette crise qui mine le système éducatif guinéen.                                Amadou Tidiane Diallo

LEAVE A REPLY